Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La vision des bébés, mois après mois

Actualités santé

La vision des bébés, mois après mois

[ Publié le 5 octobre 2013 ]

On entend souvent que les nouveau-nés ne voient rien. Ce n'est pas totalement vrai. Voici les grandes étapes de la progression de leur vue.

img-actu-oct-vision-bebe-2013-psm

Dès la naissance, bébé s'oriente en direction de la voix maternelle. Il la connaît déjà et découvre peu à peu le visage qu'il va associer à la voix. Mais le processus a débuté bien avant l'accouchement. Au cinquième mois de grossesse déjà, les yeux du foetus sont pratiquement achevés.

Pas de forte lumière
Un nourrisson qui vient au monde peut détecter un crayon qui se déplace lentement à 20 cm de ses yeux. A cette période de la vie, il craint les fortes luminosités. "Au troisième jour, il peut fixer le visage de sa maman. A six semaines, il le reconnaît", explique l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav).

La vue s'installe progressivement
La vision de l'enfant se construit ainsi, mois après mois :
- A 1 mois, il commence à fixer les objets et à 3 mois il pourra les suivre du regard.
- A 4 mois et demi, il est capable de suivre des mouvements vifs et rapides. Il commence également à appréhender la distance d'un objet. Son acuité visuelle est de 2/10èmes. Il saura aussi distinguer les couleurs primaires.
- A 6 mois, il sera capable de distinguer les reliefs.
- A 9 mois, il voit bien plus loin et commence à percevoir les détails, les couleurs franches.
- A 18 mois, ses fonctions visuelles sont quasiment similaires à celles d'un adulte, même s'il lui manque 4 à 6/10èmes. Il différencie encore mal les nuances.
- De 3 à 6 ans, l'enfant a acquis toutes les facultés visuelles.

Source : Asnav, site consulté le 2 octobre 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus