Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cueillette des champignons : la prudence est de mise

Actualités santé

Cueillette des champignons : la prudence est de mise

[ Publié le 14 octobre 2013 ]

Consommer des champignons fraîchement cueillis n'est pas sans risque. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail livre ses recommandations pour éviter l'intoxication.

img-actu-oct-champignon-2013-psm

L'automne est là (et bien là) et avec lui la traditionnelle cueillette des champignons. Chaque année pourtant, ce qui devrait demeurer un instant bucolique (et gourmand) prend des airs de drame. L'Hexagone y déplore en effet un millier d'intoxications dues aux champignons. C'est pourquoi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dispense ses conseils de bon sens.

Troubles digestifs, rénaux...
Marche à pied et bol d'air frais, la quête des cèpes, des coulemelles ou des girolles relève assurément de l'activité santé. Pour autant, elle n'est pas dénuée de risques. En effet un certain nombre de champignons ne sont pas comestibles. Les conséquences peuvent être graves, allant des simples troubles digestifs aux complications rénales, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe... Avant de partir, posez-vous la bonne question "suis-je incollable sur les champis ?" et suivez ces recommandations :
- Question de bon sens, mais si vous avez le moindre doute sur l'état ou d'un champignon, ou si vous éprouvez du mal à l'identifier, inutile de le ramasser.
- Ne cueillez que les spécimens en bon état et prélevez la totalité du champignon, à savoir pied et chapeau, et ce afin de permettre l'identification.
- Dans la mesure où les champignons sont des éponges, évitez les sites pollués comme les bords de routes ou les aires industrielles.
- Séparez les champignons récoltés, par espèce. Un champignon vénéneux peut en effet contaminer les autres.
- Déposez les séparément, dans une caisse ou un carton mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement.
- Après la récolte, lavez-vous consciencieusement les mains.
- Ne consommez votre récolte qu'après l'avoir soumise à un spécialiste. N'hésitez pas à demander conseil à un pharmacien ou à une association de mycologie de votre région.
- Les champignons doivent être consommés dans les deux jours au maximum après la cueillette. Vous pouvez aussi très bien les congeler.
- Enfin, ne les consommez jamais crus, et même si vous êtes gourmand, restez raisonnable sur les quantités !

En cas d'intoxication aux champignons
Si certains symptômes liés à une consommation de champignons de cueillette, comme des tremblements, vertiges, troubles de la vue, nausées, vomissements... apparaissent, il convient d'appeler au plus vite un centre antipoison ou le Samu au 15 (ou 112).

Source : Anses, consultée le 8 octobre 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER