Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sommeil : la moitié des Français est gênée par le bruit

Actualités santé

Sommeil : la moitié des Français est gênée par le bruit

[ Publié le 16 septembre 2013 ]

Pour de nombreuses personnes, la rentrée et le stress qui l'accompagne est souvent synonyme d'insomnie. Voici comment surmonter cette période et retrouver des nuits de sommeil complètes.

img-actu-septembre-sommeil-bruit-gene-2013-psm

Selon l'Institut national de sommeil et de la vigilance, 52 % des Français sont gênés par le bruit au moment de s'endormir. Et entre 10 % à 20 % des Français souffrent d'insomnie. Voici donc quelques conseils de bon sens pour replonger dans les bras de Morphée.

Pas de sport le soir
Pour bien dormir, il est bien entendu impératif de disposer d'une bonne literie. Vérifiez donc l'état et la qualité de votre sommier et de votre matelas. Assurez-vous que votre chambre soit suffisamment ventilée et bien isolée. Pour favoriser un sommeil de qualité, la température de votre chambre à coucher doit idéalement osciller entre 16°C et 18°C.
Par ailleurs, il est judicieux d'éviter les activités physiques, qui réchauffent le corps ou encore les bains chauds le soir, après 17 heures. Tout cela participe à l'augmentation de la température interne et contrarie sa chute physiologique lors du sommeil qui suit. Evitez les excitants comme le thé, le café et le cola après 17 heures. Enfin, sortez donc tous les écrans de votre chambre à coucher : portable, téléviseur et autres tablettes... Le soir, ne soyez pas trop gourmand et respectez une bonne hygiène alimentaire. C'est connu, les repas trop copieux, ou encore trop arrosés vont à coup sûr nuire à la qualité de votre sommeil. C'est pourquoi, il est vivement recommandé de manger à sa faim, certes, mais léger. Et surtout, évitez de vous mettre au lit juste après avoir mangé. Les spécialistes conseillent de dîner deux heures au moins avant de vous coucher.

Parler de ses troubles du sommeil à son médecin
Si malgré l'adoption de toutes ces mesures, vous souffrez toujours d'insomnies occasionnelles, parlez-en avec votre pharmacien. Et si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Source : Institut national de sommeil et de la vigilance, site consulté le 9 juillet 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Le silence, ça s'apprend !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

silence-zenitude

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus