Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les fibromes utérins sont bénins mais à surveiller

Actualités santé

Les fibromes utérins sont bénins mais à surveiller

[ Publié le 25 septembre 2013 ]

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se développent dans la paroi de l'utérus. Ils peuvent être à l'origine de saignements importants ou de douleurs.

img-actu-sept-fibromes-2013-psm

Les fibromes sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes chez la femme. D'après une récente enquête, une femme de 30 à 55 ans sur dix souffrirait de fibromes utérins accompagnés de symptômes, souvent des saignements, plus ou moins douloureux. Problème, une majorité d'entre elles "vit avec" sans forcément en parler à son médecin.

Fibromes ou fibromyomes
Aussi appelés fibromyomes, les fibromes utérins apparaissent dans les muscles et les fibres qui composent l'utérus. Ils peuvent se développer à l'intérieur du tissu musculaire utérin. Mais aussi "dépasser" dans la cavité utérine. Leur taille est très variable. Certains sont minuscules, d'autres, en revanche occupent l'ensemble de l'utérus et pèsent plusieurs centaines de grammes.

Symptômes des fibromes utérins
Comme le souligne l'Assurance maladie sur son site Internet, "les fibromes utérins se développent fréquemment chez les femmes entre 30 et 50 ans, au cours de la période d'activité génitale. Parfois, ils se forment plus précocement, en raison de facteurs familiaux favorisants (hérédité). (...) Ils représentent aussi la cause principale d'ablation de l'utérus avant l'âge de la ménopause."
Réalisée auprès de 2.498 femmes de 30 à 55 ans, l'enquête Femmes et fibromes utérins en 2013 a permis de recueillir des données concernant la prévalence de cette affection, les symptômes ainsi que le ressenti des patientes. Elle montre que 8,8 % des participantes présentaient un fibrome dit "symptomatique". Les symptômes en question étant le plus souvent des saignements accompagnés ou non de douleurs. Malgré l'impact sur leur qualité de vie, une minorité de femmes (38 %) sont actuellement prises en charge.

Saignements et douleurs
"Sur cent fibromes, trente sont symptomatiques. Dans huit cas sur dix, il s'agit de saignements qui surviennent pendant les règles, lesquelles sont alors plus abondantes. L'on parle de ménorragies. Ils peuvent aussi se manifester entre celles-ci : ce sont des métrorragies", nous explique le Pr Hervé Fernandez, chef de service de gynécologie obstétrique à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Paris). Deux femmes concernées sur dix vont présenter des douleurs. Elles n'ont toutefois rien de spécifiques aussi bien en termes de ressenti que de rythmicité par rapport au cycle. Dans tous les cas, face à une douleur qui s'installe, il convient de consulter son médecin. Il pratiquera le cas échéant une échographie qui est le maître-examen pour le diagnostic du fibrome.

Sources : Interview du Pr Hervé Fernandez, 18 septembre 2013. Enquête "Femmes et fibromes utérins en 2013" réalisée par Kantar Health pour Gédéon Richter France division Santé de la Femme, nov. 2012, janv. 2013 sur 2.498 femmes de 30 à 55 ans. Assurance maladie, site consulté le 10 septembre 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Tumeur bénigne

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés