Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Hépatite C : un stylo injecteur plus simple à utiliser

Actualités santé

Hépatite C : un stylo injecteur plus simple à utiliser

[ Publié le 9 septembre 2013 ]

Le stylo auto-injecteur ViraferonPeg® indiqué dans le traitement de l'hépatite C et qui avait posé des problèmes d'utilisation a été revu. Les professionnels de santé sont toutefois invité à former les patients à son usage.

img-actu-septembre-hepatitec-injecteur-utilisation-simple-2013-psm

Finis les pistons bloqués et autres problèmes de dose d'injection. Les patients atteints d'une hépatite C auront en tout cas à leur disposition un stylo simplifié pour s'administrer leur traitement. En effet, après l'alerte lancée en février 2012 concernant le stylo ViraferonPeg® manipulé par le patient lui-même, le fabricant a modifié ce dernier pour réduire le risque de mésusage.

Blocage du stylo
Une version améliorée du stylo auto-injecteur ViraferonPeg® (baptisée Clearclick®) "a été finalisée par le laboratoire MSD, et sa commercialisation a débuté le 3 Septembre 2013", annonce l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). La maniabilité de ce dispositif et les outils d'aide à son utilisation ont été validés en concertation avec les associations de patients.
Piston bloqué, volume délivré non conforme... Plusieurs problèmes avaient été signalés à l'ANSM en février 2012. Après enquête, l'agence avait conclu à "des erreurs de manipulation pouvant entraîner un blocage du stylo et conduire à un défaut d'injection". Ces dispositifs médicaux, commercialisés en 2002, permettent l'administration d'interférons pégylés, indiqués dans le traitement de l'hépatite C. Le plus souvent en association avec la ribavirine, ils s'administrent en une injection sous-cutanée hebdomadaire, par le patient lui-même. Suite à ces signalements, l'ANSM avait donc demandé au fabricant de mettre au point un dispositif plus simple. Mais aussi, une clarification des documents d'information, en particulier de la notice. C'est aujourd'hui chose faite.

Former les patients
L'ANSM insiste toutefois sur l'importance pour les professionnels de santé de former leurs patients à l'utilisation du nouveau stylo. Les praticiens doivent notamment s'assurer que les malades ont bien compris son mode d'emploi avant de démarrer les auto-injections. Pour les y aider, une vidéo de démonstration a également été réalisée par le laboratoire et mise en ligne sur son site.

Source : ANSM, 3 septembre 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER