Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Faire ses bocaux en toute sécurité

Actualités santé

Faire ses bocaux en toute sécurité

[ Publié le 20 septembre 2013 ]

Les bocaux faits maison peuvent contenir des bactéries dangereuses pour la santé. Voici comment conserver ses aliments sans risque.

img-actu-sept-bocaux-2013-psm


Avoir toujours à votre disposition des fruits et légumes, de la viande ou du poisson en toutes saisons ? C'est possible avec la congélation certes, mais aussi avec la mise en bocaux. Vous souhaitez les réaliser vous-même, à la maison ? Notez bien ces quelques conseils histoire de ne prendre aucun risque pour votre santé.

Risque de botulisme
Le principal risque associé à la mise en bocaux prend la forme d'une bactérie appelée Clostridium botulinum, responsable du botulisme. En effet, celle-ci prolifère en milieu humide et sans oxygène. Ainsi, la mise en conserve ou en bouteille inadéquate lui offre-t-elle des conditions idéales pour se développer. Un conseil : misez sur l'hygiène. Avant d'attaquer, "lavez-vous les mains avec de l'eau chaude savonneuse pendant au moins 20 secondes et nettoyez les surfaces et les ustensiles de cuisine, ainsi que les fruits et les légumes", insiste Santé Canada, le ministère de la santé canadien, sur son site Internet. De plus, utilisez une planche à découper pour les fruits et les légumes frais et une autre planche pour les viandes, la volaille, les poissons et les fruits de mer crus.

Eviter les contaminations croisées
Les surfaces de travail, les planches à découper et les ustensiles doivent être désinfectés à l'aide d'un produit spécialement destiné au nettoyage de la cuisine, avant et après la préparation des aliments. Entre chaque étape du processus de mise en conserve, nettoyez à nouveaux ustensiles et surfaces afin d'éviter toute contamination croisée. Pour mettre en conserve les aliments, "utilisez seulement des bocaux appropriés, avec des couvercles hermétiques. Et assurez-vous qu'ils ne sont pas endommagés", poursuit Santé Canada. Ne réutilisez pas vos vieux couvercles, même s'ils semblent en bon état. D'autre part, ne mettez en oeuvre que des recettes récentes et éprouvées de mise en conserve à la maison. Vous les trouverez sur des sites Internet spécialisés ou des livres de recettes. Enfin, ne consommez jamais d'aliments dans des conserves ou des bouteilles qui sont endommagées, qui coulent ou dont les extrémités sont gonflées, ou si vous soupçonnez que les aliments ont été altérés. Dans le doute, jetez-les !

Etiquettes et dates
Pour limiter les risques, entreposez vos conserves, dûment étiquetées et datées, dans un endroit sec et frais. Le couvercle doit être parfaitement scellé et concave, c'est-à-dire légèrement courbé vers l'intérieur. Vérifiez régulièrement qu'aucune odeur n'est décelable et qu'aucun liquide ne s'écoule du bocal.

Cuisinez vos conserves
L'intérêt des bocaux "faits maison" réside dans le délice d'avoir accès à des produits de qualité toute au long de l'année. Une ratatouille en novembre ou encore des cornichons du jardin en toutes saisons. Mais aussi, les traditionnelles confitures de mamie, les huiles épicées et les conserves de poisson tout frais pêché. Vous pouvez aussi mettre en bocaux tous les chutneys que vous appréciez avec une viande ou un poisson. Et pourquoi ne pas préparer un délicieux pesto à déguster avec vos plats de pâtes hivernaux, pour leur donner un bol de soleil ! Enfin, haricots, petits pois, tomates confites... tous les légumes peuvent se conserver de cette façon. A vos idées !

Source : Santé Canada, consulté le 26 août 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER