Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Un Plan cancer 2009-2013 en demi-teinte

Actualités santé

Un Plan cancer 2009-2013 en demi-teinte

[ Publié le 27 août 2013 ]

Le Plan cancer qui s'est achevé cette année affiche un bilan moyen. Le tabagisme, responsable de nombreux cancers, n'a par exemple pas reculé en France.

img-actu-aout-cancer-2013-psm

Six objectifs sur dix ! Avec l'appui de l'Institut national du cancer (InCA), la Direction générale de la santé (DGS) vient de publier son rapport final sur le Plan cancer 2009-2013. Un document qui confirme l'ampleur de la tâche à effectuer en matière notamment d'accès aux examens d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de lutte contre le tabagisme.

Pas assez d'appareils d'IRM
Ce Plan cancer 2009-2013 s'est inscrit dans la continuité du Plan 2003-2007. Au total, 1,2 milliard d'euros, soit 85 % des montants prévus pour la période, ont été investis. L'une des principales attentes concernait les équipements d'imagerie pour le diagnostic et la surveillance des cancers. Entre 2009 et 2013, un total de 33 appareils d'IRM supplémentaires ont ainsi été installés. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment étant donné que l'objectif était d'en mettre 74 nouveaux à disposition. Pour les auteurs du rapport, "la dynamique est à poursuivre afin de réduire les délais d'accès aux examens."
La DGS se félicite en revanche du développement de la médecine personnalisée. De plus en plus de patients bénéficient de thérapies ciblées accessibles "quel que soit le lieu de prise en charge (...). Des organisations ont été adaptées pour les enfants atteints de cancer, les patients âgés ainsi que les personnes victimes de cancers rares". Autre motif de satisfaction : il semble que les patients bénéficient plus rapidement des avancées scientifiques. Depuis 2008, la participation des malades aux essais cliniques a progressé de 72 %. Il en va de même pour l'accès aux molécules innovantes.

Dix-sept cancers dus au tabac
Dans certains domaines, les résultats n'ont toutefois pas été à la hauteur des attentes. En dépit des mesures prises pour lutter contre le tabagisme, la consommation n'a pas reculé. Au total, 25 % des décès par cancer en France sont imputables au tabac qui favorise de manière significative dix-sept localisations de cancer. La vaccination pour la prévention du cancer du col de l'utérus a aussi connu une diminution en 2012. Quant à l'information sur les risques associés à une exposition prolongée aux ultraviolets (principale cause des cancers cutanés), elle semble bien s'être développée... Mais le renforcement de la réglementation des cabines de bronzage doit encore être parachevé.
Enfin, la participation aux programmes de dépistage organisé du cancer du sein et du cancer colorectal n'a pas progressé sur la période. Et ce malgré les campagnes de sensibilisation. A noter que l'évaluation du Plan cancer 2009-2013 va être engagée cet automne par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP). Et ce, dans le cadre d'un plus vaste chantier portant sur les dix dernières années de politiques de lutte contre le cancer. Le rapport définitif sera rendu fin 2014.

Sources : Rapport final au Président de la République, Plan cancer 2009-2013, DGS, 22 août 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR