Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Procréation assistée : 3 % des naissances en 2011

Actualités santé

Procréation assistée : 3 % des naissances en 2011

[ Publié le 15 juillet 2013 ]

La procréation médicalement assistée et le don de gamètes (sperme ou ovocytes) qui y est souvent lié, progressent peu en France, comme le montrent les derniers chiffres de l'Agence de la biomédecine.

img_actu-procreation-juillet_2013_psm

L'Agence de la biomédecine a rendu public ce jeudi les derniers chiffres relatifs à l'assistance médicale à la procréation (AMP) et au don de gamètes en France. En 2011, au total, 23.127 enfants sont nés grâce à une méthode d'AMP, soit 2,8 % des naissances cette année-là. Un chiffre qui a peu évolué par rapport à 2010 (22.401 naissances).

Les dons d'ovocytes encore insuffisants
D'une manière générale, "l'activité d'assistance médicale à la procréation est globalement stable par rapport à l'année précédente", explique l'Agence de la biomédecine. Les 141.277 tentatives (+ 1 % par rapport à 2010), réalisées en 2011 ont donc donné lieu à 23.127 naissances, soit un taux de réussite global de 16 %. Parmi ces naissances, 1.307 enfants sont issus d'un don de gamètes : de spermatozoïdes (1.099) ou d'ovule (208). L'Agence relève que le don d'ovocytes, encore mal connu jusque récemment, se développe progressivement. Les besoins restent toutefois immenses. "Malgré l'amorce d'une progression ces dernières années", poursuit-elle, "la liste des couples sollicitant un don s'allonge. Au 31 décembre 2011, 1.806 couples étaient inscrits dans un des 25 centres français pour bénéficier d'un don d'ovocytes. Il aurait fallu 900 donneuses supplémentaires pour répondre à l'ensemble des demandes. Le besoin de recruter de nouvelles donneuses en France reste important."

Le don de spermatozoïdes en recul
En revanche, le nombre de donneurs de spermatozoïdes (306 en 2011) apparaît en recul de 23 % par rapport à 2010. Ils ont toutefois permis de réaliser 4.229 inséminations et 1.197 tentatives de fécondation in vitro ou d'injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde. Parallèlement, 332 transferts d'embryons congelés antérieurement obtenus grâce à des dons de spermatozoïdes ont été effectués. L'Agence souligne que "cette baisse est préoccupante, d'autant plus qu'elle s'ajoute au besoin récurrent de diversifier les profils des nouveaux donneurs".
Pour s'informer sur ces dons et les modalités pour devenir donneur ou donneuse, notez bien ces deux adresses : Dondovocytes.fr et Dondespermatozoides.fr. Ces deux sites sont réalisés par l'Agence de la biomédecine.

Source : Agence de la biomédecine, 11 juillet 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER