Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le poisson, pas plus de deux fois par semaine au menu

Actualités santé

Le poisson, pas plus de deux fois par semaine au menu

[ Publié le 10 juillet 2013 ]

Si la consommation de poisson est excellente pour la santé, les autorités sanitaires recommandent toutefois de ne pas en manger trop souvent. Les poissons accumulent en effet des substances toxiques dans leur chair.

img-actu-poisson-deux-fois-par-semaine-juillet-2013

Objectif : manger deux portions de poissons par semaine ! L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) vient de rendre public son avis sur la consommation de poissons et des produits de la mer. Elle recommande entre autres de varier les espèces et les lieux d'approvisionnement.

Substances chimiques et micro-organismes
"Le poisson et les produits de la pêche possèdent des qualités nutritionnelles précieuses qui en font des aliments particulièrement intéressants au plan nutritionnel. Cependant, du fait qu'ils vivent en contact permanent avec l'environnement, les aliments qui en sont issus sont susceptibles d'être contaminés par des substances chimiques (méthylmercure) mais également par des micro-organismes (bactéries, parasites)", indique l'Anses. L'Anses recommande donc de consommer du poisson deux fois par semaine dont un poisson gras, à forte teneur en oméga 3. Par exemple du saumon, de la sardine, du maquereau, du hareng... L'Agence souligne par ailleurs qu'il est important "de limiter à deux fois par mois la consommation de poissons d'eau douce, fortement bio-accumulateurs".

Vider rapidement le poisson
Cet avis de l'Anses est également l'occasion de rappeler des conseils précieux aux consommateurs. Les adeptes du poisson cru doivent par exemple vider rapidement le poisson après l'achat ou demander au poissonnier de le faire. Avant de le consommer, il est impératif de le congeler pendant au moins sept jours. Concernant les coquillages, il faut toujours s'assurer qu'ils proviennent d'une zone d'élevage autorisée et contrôlée. Pour préserver la qualité des poissons et des produits de la mer, l'Anses recommande d'utiliser un sac isotherme lors du transport jusqu'au domicile et de conserver ces aliments dans la partie la plus froide du réfrigérateur.

Source : Anses, 5 juillet 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus