Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Chaleur et médicaments : les précautions à prendre

Actualités santé

Chaleur et médicaments : les précautions à prendre

[ Publié le 14 juillet 2013 ]

Cet été, et particulièrement en période de fortes chaleurs, certains de vos médicaments doivent être conservés au frais. Voici comment les reconnaître et les préserver.

Attention, fragile ! En période de fortes chaleurs, la stabilité de certains médicaments peut être malmenée. Si vous suivez un traitement pour une maladie chronique, profitez-en pour jeter un oeil sur la ou les notices des molécules concernées.

Résistance aux variations de températures
Avant leur commercialisation, tous les médicaments sont évalués afin de connaître leur degré de résistance aux variations de températures. Ils sont ensuite classés selon leur stabilité. C'est ainsi que certains d'entre eux ont affiché lors des tests, une absence de dégradation à une température de 40°C pendant 6 mois. Aucune mention particulière concernant leur état de conservation n'est donc apposée sur la notice. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande toutefois de les transporter dans un emballage isotherme non réfrigéré.

Médicaments à conserver au frais
Certaines molécules doivent toutefois être conservées à une température inférieure à 25°C ou à 30°C : vous pouvez donc les stocker dans votre armoire à pharmacie. Pour d'autres enfin, la température préconisée doit se situer entre + 2 et + 8°C. Ils doivent donc être entreposés dans le réfrigérateur. Pour les transporter, l'ANSM recommande d'utiliser un emballage isotherme réfrigéré (par exemple muni d'accumulateurs de froid), tout en veillant à ce qu'ils ne soient pas congelés.
Un dernier point, en cas de chaleur, l'ANSM recommande également aux malades chroniques et aux personnes âgées : de respecter les conseils élémentaires d'hygiène et de diététique : veiller à boire régulièrement, se protéger du soleil et de la chaleur et se rafraîchir par les moyens appropriés (douche, bain, serviettes humides appliquées sur la peau...), de ne pas prendre de médicaments sans avis médical, même lorsqu'ils sont vendus sans ordonnance. 

Source : ANSM, site consulté le 10 juillet 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus