Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Furosémide Teva : la production du laboratoire n'est pas stoppée

Actualités santé

Furosémide Teva : la production du laboratoire n'est pas stoppée

[ Publié le 12 juin 2013 ]

Selon les inspecteurs qui ont visité le fabricant du furosémide mal conditionné, aucun problème n'est à signaler. L'activité du laboratoire pharmaceutique Teva n'est donc pas interrompue.

img-actu-furosemide-teva-juin-2013-psm

Les inspecteurs dépêchés les 10 et 11 juin par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sur le site de conditionnement du laboratoire Teva sont revenus les mains vides. Les raisons de l'échange de comprimés de furosémide 40 mg, un diurétique, par du zopiclone, un somnifère, n'ont pas pu être déterminées. Une vérification systématique de tous les lots de ce médicament est en cours.

Pas de défaut dans l'organisation
Les quatre inspecteurs de l'ANSM ont procédé lundi et mardi à l'inspection de l'usine de médicaments du génériqueur Teva à Sens (Yonne). C'est là que sont conditionnés les différents lots de Furosémide Teva 40 mg. "Les premières constatations n'ont pas permis d'identifier de défaut dans l'organisation, les pratiques ou les équipements de nature à conduire les autorités sanitaires à interrompre l'activité du site", indique l'ANSM. "Le pôle santé du parquet de Paris sera informé des résultats de cette inspection afin qu'il examine la nécessité d'une enquête complémentaire permettant d'explorer d'autres pistes", poursuit-elle. En outre, une vérification systématique des boîtes des lots retirés a été imposée au laboratoire. "Conduite sous contrôle d'huissier, celle-ci se poursuivra dans les prochains jours et portera sur plusieurs milliers de boîtes, afin d'identifier l'ampleur de la non-conformité", indique l'Agence du médicament.

Rapporter tous les lots
Afin d'éviter toute confusion de la part des patients, en particulier les personnes âgées, "l'ensemble des lots de Furosémide Teva 40 mg sont désormais retirés du marché et seront détruits", rappelle l'ANSM. Par conséquent, et depuis lundi, tous les patients concernés sont appelés à rapporter en pharmacie toutes les boîtes de cette spécialité en leur possession. Elles seront échangées gratuitement contre un autre générique d'une autre marque. Rappelons que l'erreur de conditionnement pourrait être responsable de deux décès à Marseille (Bouches-du-Rhône) et à Compiègne (Oise), et une hospitalisation à Tours (Indre-et-Loire). Une enquête judiciaire est en cours concernant le premier cas, c'est-à-dire la mort d'un nonagénaire marseillais le dimanche 9 juin. Le numéro vert (appel gratuit depuis un poste fixe) du laboratoire Teva santé est toujours accessible 24h/24 au 0.800.51.34.11.

Source : ANSM, 11 juin 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus