Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Préparer sa peau au soleil, un mythe dangereux

Actualités santé

Préparer sa peau au soleil, un mythe dangereux

[ Publié le 21 mai 2013 ]

Cabines de bronzage à ultraviolets, autobronzants, gélules... Les méthodes commercialisées pour préparer sa peau au soleil sont nombreuses et le plus souvent inefficaces, voire dangereuses. Le point avec une spécialiste du sujet.

img_actu_peau-bronzage-mai_2013

Magazines beauté, publicités pour compléments alimentaires et bancs solaires... Le marketing bat son plein au printemps pour nous convaincre de préparer notre peau au soleil. S'il faut s'y exposer très progressivement, aucune formule magique ne conditionne pourtant une meilleure résistance, un bronzage plus beau et encore moins une protection contre les cancers de la peau.

Compléments alimentaires douteux
"C'est criminel de faire croire cela", s'insurge le Dr Claudine Blanchet-Bardon, vice-présidente du syndicat des dermatologues et vénérologues. "Si cet engouement sans doute venu des Etats-Unis et entretenu par l'industrie pharmaceutique, persiste, il est tout à fait inutile", poursuit-elle. De plus, on ne sait pas ce que contiennent ces gélules et autres compléments. Enfin, certains d'entre eux peuvent faciliter des cancers, comme les béta-carotènes chez les fumeurs.

Les dangers des cabines de bronzage
"L'argument des marchands de soleil est également criminel", insiste le Dr Blanchet-Bardon. Des textes sont en préparation pour interdire toute publicité de ce genre. Affirmer que l'exposition sur des bancs solaires prépare la peau au soleil est dangereux et ne sert à rien. S'il faut bien sûr aborder le soleil progressivement, l'exposition préalable aux rayons ultraviolets A (UVA) de ces bancs "accélère le processus d'émergence de cancer éventuel et casse en profondeur les fibres élastiques de la peau. Vous précipitez donc votre vieillissement cutané", assure-t-elle. Par ailleurs, notez que vous entamez déjà votre capital soleil, et ce, alors que celui-ci peut être déjà faible si vous avez une peau claire.

Exfoliants et crèmes autobronzantes
L'hydratation est bonne en toutes circonstances pour l'épiderme. Ne vous en privez pas. Mais ne pensez pas pour autant que votre peau gagnera en capital soleil pour autant. Côté exfoliation, "celle-ci n'est pas nécessaire, sauf si vous souffrez vraiment de callosités importantes", estime Claudine Blanchet-Bardon. Enfin, que penser des autobronzants ? "C'est une sage décision car il donne bonne mine et n'oxyde que la partie superficielle de la peau sans danger", indique-t-elle. Toutefois, notez bien qu'il ne protège en rien contre les ultraviolets (UV). Ce n'est pas parce que vous avez l'air bronzé que vous êtes davantage à l'abri des rayons du soleil. Certaines crèmes font-elles vraiment monter le taux de mélanine avant l'exposition ? "Non non et non ! Cela fait des dizaines d'années que l'industrie vend ce type de produit sans preuve scientifique. Crème à la bergamote, monoï... ne touchez pas à ces cosmétiques inutiles", s'exclame le Dr Blanchet-Bardon.

Bien se comporter au soleil
Indispensable à la vie, le soleil doit être appréhendé de façon raisonnable. "Comme le font les habitants des pays du Sud depuis des siècles. Ils ne s'exposent pas brutalement au soleil, utilisent chapeaux et couverture vestimentaire. Et surtout, ils respectent les horaires", estime Claudine Blanchet-Bardon. Ne vous exposez jamais entre 12h et 16h, les heures plus chaudes de la journée. Enfin, la crème solaire est importante mais ce n'est pas l'essentiel. En effet, il n'existe pas d'indice écran total. Et comme nous n'en mettons souvent pas suffisamment, elle constitue utilisée seule, une fausse sécurité.

Source : Interview du Dr Claudine Blanchet-Bardon, vice-présidente du syndicat des dermatologues et vénérologues et organisatrice de la journée de dépistage des cancers de la peau, 16 mai 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR