Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Alcoolisme : recherche d'une nouvelle voie thérapeutique

Actualités santé

Alcoolisme : recherche d'une nouvelle voie thérapeutique

[ Publié le 23 mai 2013 ]

Des scientifiques français cherchent à mieux connaître les effets de l'alcool sur le cerveau. Leur objectif : comprendre ses mécanismes d'action pour faciliter le sevrage en cas d'addiction.

img_actu_alcool-drogue-mai_2013_psm

Pour la première fois, des chercheurs de l'Institut Pasteur et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ont pu observer les effets de l'éthanol (alcool présent dans les boissons alcoolisées) à l'échelle atomique sur des récepteurs du système nerveux central. Ce travail ouvrirait la voie à la mise au point de traitements pour limiter les effets de l'alcool.

Drogue la plus consommée
L'éthanol est la drogue la plus répandue et la plus consommée par l'homme. Son utilisation excessive altère la fonction de nombreux gènes, dont certains sont exprimés au niveau du système nerveux central. Cependant ses mécanismes d'action demeurent aujourd'hui largement méconnus. Les équipes du CNRS et de l'Institut Pasteur ont réussi à identifier, "cinq sites de liaison de l'éthanol sur des récepteurs nicotiniques". Ils sont susceptibles d'être impliqués dans les réactions cérébrales liées à la consommation d'alcool.

Sevrage alcoolique 
"L'ensemble de ces travaux permet d'envisager la mise au point de composés substituables à l'éthanol", indiquent les auteurs. De tels composés pourraient être utilisés pour limiter les effets de la prise d'alcool sur le cerveau, ainsi que pour le sevrage en cas d'addiction.

Source : CNRS, Institut Pasteur, 17 avril 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Addiction alcool

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER