Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Accouchement : les méthodes pour déclencher le travail

Actualités santé

Accouchement : les méthodes pour déclencher le travail

[ Publié le 16 mai 2013 ]

Rapports sexuels, marche, nourriture épicée... De nombreuses idées reçues circulent sur les méthodes pour accoucher plus rapidement. Le point avec un professionnel.

img_actu_enceinte-accouchement_mai_2013

A l'approche du terme, parce qu'elles sont épuisées ou simplement parce qu'elles aimeraient accoucher un week-end, certaines femmes enceintes cherchent à déclencher leur accouchement. Entre le sexe et la nourriture épicée, le Pr Jacques Lansac, ancien président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français nous aide à faire le tri de ces méthodes naturelles et souvent farfelues. 

La méthode du sexe non prouvée
- Faire l'amour. "Si vous avez la tête à ça, rien ne vous empêche de faire l'amour jusqu'au terme", rassure-t-il. "Mais rien ne prouve que la technique, parfois nommée, méthode à l'italienne, soit efficace pour déclencher les contractions. Les études sur le sujet sont rares." Alors, pourquoi une telle croyance ? En fait, le sperme contient des prostaglandines qui permettent de faire mûrir le col et de déclencher le travail. Mais rien ne prouve qu'il en contient suffisamment.
- Stimuler les mamelons. "Là encore le doute est de mise. Les partisans de cette méthode partent d'un principe simple. La stimulation mammaire favoriserait la sécrétion de l'ocytocine. Or cette hormone provoque les contractions. Se masser ou se faire masser les seins serait d'une aide précieuse mais là encore, les preuves scientifiques manquent."

Marche ou plats épicés
- Marcher.
La pression de la tête de l'enfant à naître favoriserait la sécrétion d'ocytocine. La gravité faisant le reste. "Si cela ne peut pas faire de mal, là encore les travaux sérieux sont à la peine", précise Jacques Lansac. "Il ne faut pas oublier qu'à 9 mois de grossesse, on se fatigue vite. Nul besoin de vous épuiser."
Il existe bon nombre de techniques alternatives. La nourriture épicée est sans doute la plus emblématique. Pour notre spécialiste, elle relève du mythe et n'a tout simplement aucun intérêt. Sans compter qu'un abus de nourriture pimentée est susceptible de provoquer des troubles digestifs. Et si vraiment vous êtes pressée d'accoucher, demandez conseil à votre gynécologue ou votre sage femme. "N'oublions pas que le terme demeure une date théorique. Si le col de l'utérus est mûr, c'est-à-dire court et accessible, ces professionnels pourront décider de déclencher le travail", conclut le Pr Lansac.

Source : Interview du Pr Jacques Lansac, 15 mai 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER