Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'hypertension artérielle, une maladie sans symptôme

Actualités santé

L'hypertension artérielle, une maladie sans symptôme

[ Publié le 8 avril 2013 ]

L'hypertension artérielle est la maladie choisie par l'Organisation mondiale de la santé pour la Journée mondiale de la santé en 2013. Elle se caractérise par peu de symptômes mais peut causer un infarctus ou une rupture d'anévrisme.

img_actu_hypertension-tension-avril_2013_psm

Comme tous les 7 avril, ce dimanche a marqué la Journée mondiale de la santé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'agence onusienne a choisi un thème qui concerne plus d'un adulte sur trois dans le monde : l'hypertension artérielle (HTA). Une maladie qui ne se manifeste par aucun symptôme mais qui tue chaque année 9 millions de patients dans le monde.

Peu de symptômes
"L'hypertension, ou tension artérielle élevée, est une maladie dans laquelle les vaisseaux sanguins subissent en permanence une pression élevée", indique l'OMS. Chaque fois que le coeur bat, le sang est transporté dans les vaisseaux, vers toutes les parties du corps. La tension artérielle est créée par la pression du sang contre les parois des vaisseaux sanguins (artères) tandis qu'il est expulsé par le coeur. Plus la pression est élevée, plus le muscle cardiaque doit pomper. La tension artérielle normale d'un adulte est établie à 120 mmHg quand le coeur se contracte (pression systolique) et à 80 mmHg quand il se relâche (pression diastolique). Selon l'OMS, "l'hypertension cause parfois les symptômes suivants : maux de tête, essoufflement, étourdissement, douleur thoracique, palpitations cardiaques et saignements de nez. Toutefois, la plupart des personnes souffrant d'hypertension ne ressentent aucun symptôme".

Des conséquences lourdes
Plus la pression artérielle est forte, plus le risque d'endommager le coeur et les vaisseaux sanguins est élevé. Si elle n'est pas contrôlée, l'HTA peut entraîner un infarctus du myocarde, une insuffisance cardiaque ou encore une rupture d'anévrisme. La pression dans les vaisseaux sanguins peut également provoquer une hémorragie cérébrale et un accident vasculaire cérébral. Les conséquences de l'hypertension sont encore plus néfastes en présence d'autres facteurs de risque : tabagisme, mauvaise hygiène alimentaire, abus d'alcool, sédentarité, obésité, excès de cholestérol, diabète de type 2. Dans le monde, plus d'un adulte sur trois souffre d'hypertension artérielle.

Diagnostic généralisé de l'hypertension
L'OMS estime que cette affection a été directement responsable de 7,5 millions de morts en 2004, soit près de 13 % de l'ensemble des décès dans le monde. Dans presque tous les pays développés, son diagnostic généralisé et sa prise en charge ont entraîné une baisse spectaculaire de la valeur moyenne de la tension artérielle. Par exemple en 1980, près de 40 % des adultes dans la région OMS de l'Europe, contre 30 % en 2008. En revanche, dans la région OMS de l'Afrique, plus de 40 % (voire jusqu'à 50 %) des adultes dans de nombreux pays ont de l'hypertension artérielle.

Pour en savoir davantage sur cette Journée mondiale et sur cette maladie, rendez-vous sur le site de l'OMS.

Source : OMS, avril 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER