Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dr Etienne Bidat : "Notre environnement crée de nouvelles allergies"

Actualités santé

Dr Etienne Bidat : "Notre environnement crée de nouvelles allergies"

[ Publié le 4 avril 2013 ]

Entre 25% et 30% des Français souffrent d'allergie, un taux qui a considérablement augmenté depuis une trentaine d'année selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Le nombre d’allergènes différents s’élargit aussi avec le temps. Le Dr Etienne Bidat, allergologue, nous explique pourquoi de nouvelles allergies apparaissent.

bidat-expert-psm

Allergies aux produits exotiques, aux cosmétiques… Ces allergies sont-elles vraiment nouvelles, ou sont-elles seulement mieux dépistées ?
Dr Etienne Bidat
 – Deux phénomènes entrent en jeu. D’une part, il est vrai que les professionnels de santé connaissent de mieux en mieux les manifestations à caractère allergique, et qu’ils leur portent une plus grande attention. D’autre part, le nombre de personnes allergiques et les types d’allergies augmentent de façon bien réelle depuis les années 1960. Cela signifie, par exemple, que certaines essences d’arbres ou certains aliments n’étaient pas considérés comme allergènes il y a vingt ans et le sont aujourd’hui. C’est ce que l’on appelle couramment les "nouvelles allergies". Et celles-ci ne concernent pas seulement les enfants, elles peuvent aussi bien être dépistées chez la personne âgée. Les principales maladies allergiques sont l'asthme, l’eczéma ou les rhino-conjonctivites. Il y a quelques dizaines d'années, elles étaient moins fréquentes. Elles posent un vrai problème de santé publique.

 

Quelles sont ces nouvelles allergies ?
Dr Etienne Bidat – Des allergies respiratoires ont émergé, notamment avec l’habitude de planter massivement une même essence d’arbre dans une zone. Les cyprès largement introduits dans le sud de la France il y a quelques dizaines d’années sont des facteurs d’allergies majeurs aujourd’hui. Les nouvelles allergies alimentaires apparaissent au fur et à mesure que de nouveaux produits exotiques arrivent dans notre assiette : ce fut le cas de la noix de cajou dans les années 1990. La création de nouveaux produits chimiques, ou l’ajout de nouvelles protéines dans les produits cosmétiques, peuvent également provoquer des manifestations allergiques cutanées. La commercialisation de nouveaux médicaments engendre aussi de nouvelles allergies. Enfin, les allergies croisées se développent. Par exemple, une grande majorité de personnes allergiques aux pollens de bouleau sont désormais également allergiques aux pommes ou aux noisettes.

 

Peut-on se protéger de ces nouvelles allergies ?
Dr Etienne Bidat – Il est difficile de s’en prémunir individuellement car leurs causes sont nombreuses et le phénomène touche toute la population des pays développés. L’apparition d’allergies peut être expliquée par l’évolution de nos modes de vie et de notre environnement. Pour une part de plus en plus grande de la population, celui-ci est urbain. Or on sait qu’au contraire, la vie à la ferme met les enfants au contact de substances qui limitent le développement des allergies. De même, le tabagisme durant la grossesse est un facteur de risque. La manière dont on nourrit les enfants entre aussi en jeu. Mieux vaut éviter les produits transformés, gâteaux ou plats cuisinés, qui contiennent souvent un mélange d’ingrédients potentiellement allergènes pour "donner du goût", comme du fromage de chèvre, de la moutarde ou des noix.

Propos recueillis par Lucie Pehlivanian.

Mot-clef : Allergie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER