Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Distilbène : une étude pour évaluer les risques de cancer du sein

Actualités santé

Distilbène : une étude pour évaluer les risques de cancer du sein

[ Publié le 18 avril 2013 ]

Le Distilbène est un médicament autrefois prescrit aux femmes enceintes et qui s'est avéré nocif pour la santé de leurs enfants. Une étude vient d'être lancée pour évaluer les conséquences de ce produit sur trois générations.

img_actu_distilbene-avril_2013_psm

Une étude épidémiologique est lancée en France pour évaluer toutes les conséquences du Distilbène.  Les chercheurs vont notamment se concentrer sur le risque de cancer du sein, notamment pour la 2e et 3e génération. Car après les mères, qui ont pris ce médicament, puis les fils et filles exposés in utero, les petits-enfants pourraient également être concernés par des risques sanitaires. C'est tout l'enjeu de ce travail.

Malformations et cancers
Le scandale sanitaire lié aux effets indésirables du Distilbène, une hormone de synthèse destinée à prévenir les fausses couches, a débuté en 1971. Au cours des 40 dernières années, il a été démontré que les filles exposées au Distilbène in utero souffrent de malformations génitales, de cancers particuliers du col de l'utérus ou du vagin, d'infertilité, de complications de grossesses ou de ménopause précoce. Et maintenant le cancer du sein ? Aujourd'hui une nouvelle crainte concerne le risque de cancer du sein. Deux grandes études ont été menées sur ce sujet, avec des résultats discordants. Un travail américain a constaté un doublement des risques pour les filles exposées in utero. Pour leur part, des chercheurs néerlandais n'ont pas observé de lien.

Un questionnaire anonyme
En France, la Mutualité Française, l'association de patients Réseau DES (en référence au nom de la molécule, diéthylstilboestrol) et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont annoncé le 16 avril le lancement d'une enquête. Les mères qui ont pris cette hormone, leurs enfants et leurs petits-enfants sont ainsi invités à répondre en quelques minutes à un questionnaire anonyme disponible sur Internet. Concernant la troisième génération, les données scientifiques actuellement disponibles sont rassurantes. Toutefois, cette étude devrait permettre de mieux apprécier les risques éventuels.

Participer à l'étude
Pour accéder au questionnaire de l'étude "Santé publique : quelles conséquences du Distilbène ?", consultez le site Des-etudes3generations.org. Vous pouvez également appeler le 05.58.75.50.04 ou écrire à Distilbène étude 3 générations - Réseau DES - 1052, rue de la Ferme de Carboué - 40000 Mont-de-Marsan.

Sources : Mutualité française. L'association de patients Réseau DES. ANSM, 16 avril 2013.

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Cancer , Grossesse , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus