Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Bisphénol A : toutes les sources d'exposition

Actualités santé

Bisphénol A : toutes les sources d'exposition

[ Publié le 16 avril 2013 ]

Conserves, tickets de caisse, bombonnes d'eau, ustensiles de cuisine... De nombreux objets courants peuvent contenir du bisphénol A, comme le souligne un récent rapport de l'Agence nationale sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

img_actu_bisphenol_avril_2013_psm

Le rapport de l'Agence nationale sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) sur l'évaluation des risques sanitaires associés au bisphénol A (BPA), publié le 9 avril, a mis en avant les principales sources d'exposition à ce composé chimique. En priorité l'alimentation, mais aussi, les tickets thermiques. C'est pourquoi, Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, va proposer dans les prochains mois à la Commission européenne, l'interdiction pure et simple du perturbateur endocrinien sur ces tickets.

Tickets de caisse, reçus bancaires...
Le papier thermique est un papier recouvert d'un révélateur qui se colore lorsqu'il est chauffé. Le BPA a commencé à être utilisé dans les papiers des télécopieurs à la fin des années 1970. Puis ce support a été utilisé pour l'impression des fax. D'après l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), "il est aujourd'hui utilisé pour imprimer les reçus de carte de paiement et de guichets automatiques de banque, les tickets de caisse ou encore les résultats de certains dispositifs médicaux comme l'électrocardiographe numérique par exemple."
Comme le souligne le rapport de l'Anses, les professionnels qui manipulent des papiers thermiques contenant du BPA peuvent y être exposés. C'est le cas des agents de caisse, des commerçants, des personnes chargées du renouvellement des rouleaux de papier dans les distributeurs de billets...

Les autres sources de BPA
Le rapport désigne l'alimentation comme principale voie (80 %) de contamination au BPA. Outre les produits conditionnés en boîtes de conserve, l'Anses rapporte que le composé chimique est utilisé "pour la fabrication du polycarbonate, un plastique dur potentiellement présent dans une gamme variée d'ustensiles de cuisine : blender (mixer), boîtes hermétiques micro-ondes, cuves d'auto-cuiseur, douilles de pâtisserie, pichets, bacs de réfrigérateur." A noter que le polycarbonate est aussi utilisé dans la fabrication des bombonnes d'eau. Rappelons enfin que d'ici juillet 2015, le BPA devrait être banni de tous les contenants alimentaires.

Sources : Anses. INRS. Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, consultés le 10 avril 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Les embarras du bruit !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

bruit-gene