Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sylvie Royant Parola : "Il existe un vieillissement du sommeil comme il existe un vieillissement de la peau"

Actualités santé

Sylvie Royant Parola : "Il existe un vieillissement du sommeil comme il existe un vieillissement de la peau"

[ Publié le 15 mars 2013 ]

En France, la durée moyenne d’une nuit de sommeil est de 7 h 13. Et pourtant, un Français sur trois estime qu’il ne dort pas assez. Il faut dire que les besoins en sommeil varient selon les personnes et évoluent en fonction de l’âge, comme l’indique Sylvie Royant Parola, psychiatre à Paris.

img_chat_parola_sommeil_18032013

Les besoins en sommeil sont-ils les mêmes tout au long de la vie ?
Sylvie Royant Parola
– Non, le sommeil évolue avec l’âge. Les enfants, de la naissance jusqu’à trois ans, dorment entre 11 et 17 heures par jour. De trois à dix ans, ils ont besoin de dormir environ 10 heures. Les adolescents aussi, mais aujourd’hui, ils ont tendance à dormir moins. A l’âge adulte, 8 à 9 heures de sommeil suffisent en moyenne. Cependant, il existe de petits dormeurs, à qui 5 heures de sommeil par nuit suffiront. Les gros dormeurs, eux, seront fatigués s’ils ont dormi moins de 10 heures.

Enfin, à partir de 50/60 ans, le sommeil devient plus fractionné. Les siestes, dans la journée, sont plus fréquentes. Toutefois, chez les personnes âgées, la durée du sommeil ne diminue pas autant qu’on le pensait par le passé. À plus de 80 ans, certains peuvent dormir jusqu’à 8 h 30 par nuit.

 

Comment expliquer cette évolution du sommeil ?
Sylvie Royant Parola – Il existe un vieillissement du sommeil comme il existe un vieillissement de la peau. Le cycle du sommeil comporte plusieurs phases : endormissement, sommeil léger, sommeil profond, sommeil très profond et sommeil paradoxal. La durée du sommeil profond est celle qui varie le plus en fonction de l’âge et de la capacité physique de la personne. Cette phase est très réparatrice sur le plan physiologique. Elle est très longue chez les jeunes car ils ont davantage besoin de récupérer afin de faire face aux dépenses énergétiques du lendemain. Chez un adulte, le sommeil profond va durer 100 minutes en moyenne et chez les personnes âgées, 70 minutes. Ces dernières ont un sommeil plus léger et se réveillent plus facilement. Elles sont plus sensibles au bruit, à la lumière, à la température de la chambre ou à la qualité de la literie.

 

Quelles peuvent être les conséquences d’une privation de sommeil ?
Sylvie Royant Parola – Le sommeil apporte de l’énergie et permet au corps de se régénérer. Un manque de sommeil entraîne de l’irritabilité et une moins bonne capacité à se concentrer dans la journée. S’il devient chronique, ce manque de sommeil peut également causer une augmentation de l’appétit et entraver la bonne assimilation des aliments par l’organisme ainsi que leur élimination. Chez les enfants et les adolescents, elle peut être source de prise de poids et facteur d’obésité.

Attention, il faut savoir qu’il n’est pas possible de rattraper une privation de sommeil, surtout si elle est très importante. L’organisme s’adaptera et réajustera le temps de sommeil en fonction des besoins de la personne.

Propos recueillis par Béatrice Bochet.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus