Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sport : les Françaises à la traîne

Actualités santé

Sport : les Françaises à la traîne

[ Publié le 13 mars 2013 ]

Comparées à leurs voisines Allemandes, Danoises ou Britanniques, les Françaises consacrent peu de temps au sport. Or l'activité physique joue un rôle important dans la réduction des risques de maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité féminine dans le monde.

img_actu_activite-sport-physique-sante_fevrier_2013_psm

L'activité physique et sportive ne semble pas être le point fort des Françaises. Une enquête, commandée par la Fédération mondiale du coeur, dans cinq pays européens, révèle que 42% d'entre elles ne pratiquent pas assez d'activité physique hebdomadaire. C'est bien plus que dans les 4 autres pays concernés par ce sondage.

Les Françaises moins sportives que leurs voisines
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de pratiquer, chaque semaine, au moins 150 minutes d'activité physique modérée ou 75 minutes à un rythme plus intensif. Or, comparées aux Allemandes, aux Danoises, aux Suédoises et aux Britanniques, les Françaises seraient moins enclines à consacrer du temps au sport.

22 % des femmes ne font pas de sport
Au cours de la semaine où elles ont été interrogées, par exemple, plus de 50 % d'entre elles "n'avaient pas pratiqué d'entraînement intense tel que la course à pied ou le cyclisme, ni participé à une compétition sportive". Par ailleurs, 22% des Françaises interrogées ont admis "être physiquement inactives". Les hommes, en comparaison, sont plus susceptibles d'avoir atteint la durée d'activité physique recommandée à un rythme hebdomadaire. Ainsi, l'enquête a révélé que 75% d'entre eux avaient pratiqué 150 minutes de sport, contre seulement 58% des femmes.

Prévenir les maladies du cœur
Or la pratique régulière, même lorsqu'il s'agit de jardinage ou de marche, participe au maintien en bonne santé. Elle contribue notamment à réduire le risque d'apparition de maladies cardiaques, première cause de mortalité féminine, représentant un tiers des décès féminins dans le monde.

Sources : Enquête commandée par la Fédération mondiale du coeur, réalisée par YouGov dans 5 pays européens auprès de 6.172 adultes âgés de 18 à 64 ans, interrogés entre le 23 et le 26 février 2013. World Heart Federation, 7 mars 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Activité physique

RENDEZ-VOUS EXPERTS

Nos experts se mobilisent pour répondre à toutes les questions de santé.

Pour participer c'est facile, cliquez sur l'un des thèmes du mois pour poser vos questions, ou retrouvez-nous sur Facebook en utilisant le hashtag #RDVexperts

 

15 septembre 2017
arrow-trans Messieurs, parlons sexualité

Les réponses de Sonia Lebreuilly