Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sida : des autotests à pratiquer chez soi

Actualités santé

Sida : des autotests à pratiquer chez soi

[ Publié le 25 mars 2013 ]

Le Conseil national du sida a rendu un avis favorable quant à la commercialisation d'un autotest de dépistage de l'infection à virus de l'immunodéficience humaine. Le nouveau test pourrait être acheté en pharmacie et utilisé chez soi.

img_actu_produit_sida_sante_mars_2013_psm

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a demandé un nouvel avis au Conseil national du sida (CNS) sur la commercialisation en France d'autotests de dépistage de l'infection à virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Voté le 20 décembre 2012, cet avis vient d'être rendu public.

Tests rapides
Cet avis intervient dans un contexte marqué par l'évolution des stratégies de dépistage en France, avec l'utilisation de tests rapides d'orientation diagnostiques, réglementée depuis 2010. Mais aussi par l'autorisation d'un autotest salivaire aux États-Unis par la Food and drug administration en juillet 2012. Déjà en 1998, puis en 2004, le CNS a rendu deux avis défavorables à la mise à disposition de ces tests. Le conseil a réexaminé l'ensemble des réserves émises dans ses publications. Ainsi, selon le CNS, "pour détecter le VIH, les autotests offrent une spécificité satisfaisante et leur usage, pour l'autotest salivaire, peut-être envisagé sans intervention extérieure. Pour faire régresser l'épidémie du VIH, ils (les autotests) présentent un rapport bénéfice-risque favorable."

Un dépistage complémentaire
Le CNS note toutefois que la sensibilité de ce mode de dépistage "apparaît relativement moins satisfaisante. Il doit constituer un dispositif additionnel et complémentaire de l'offre existante et ne pas s'y substituer." Ainsi, il recommande des modes d'accès diversifiés, comme la vente libre en pharmacies, parapharmacies ou sur Internet, la mise en oeuvre d'un accompagnement "performant" des usagers des autotests (documents fournis avec l'autotest et services d'assistance à distance), une promotion plus générale du dépistage, et une évaluation faisant suite à l'introduction des autotests. Le CNS a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait que d'un avis, émis pour éclairer les pouvoirs publics. Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a lui-même été saisi par Marisol Touraine sur le sujet. Selon toute vraisemblance, les résultats de leurs travaux devraient être rendus publics la semaine prochaine.

Source : Conseil national du sida, 22 mars 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : VIH Sida

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER