Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pollution de l'air : les autorités demandent aux Français de faire attention

Actualités santé

Pollution de l'air : les autorités demandent aux Français de faire attention

[ Publié le 13 mars 2013 ]

Peu de vent et des températures basses... Les conditions sont réunies pour que les concentrations en particules soient très élevées dans certaines régions françaises. Les autorités multiplient les recommandations pour limiter l'impact et l'importance de ce pic de pollution.

img_actu_pollution_sante_mars_2013_psm

Les concentrations de particules dans l'air sont actuellement élevées dans plusieurs régions en France. Selon le Ministère de l'Ecologie, les conditions météorologiques favorisent cette pollution. Afin d'en limiter son impact, les autorités formulent plusieurs recommandations à ne pas négliger surtout si vous êtes allergique et/ou asthmatique.

Un phénomène lié à la météo
Selon les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA), les concentrations en particules sont supérieures au "seuil d'information" dans plusieurs zones des régions suivantes : Aquitaine, Alsace, Bourgogne, Centre, Ile-de-France, Limousin, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ces concentrations sont même à un niveau supérieur au seuil d'alerte dans la région Rhône-Alpes.

Ce sont les conditions météorologiques stables sous influence anticyclonique, les températures froides et surtout les vents faibles qui empêchent la dispersion des particules et favorisent cet épisode de pollution. Les particules et polluants en cause sont émis principalement par les systèmes de chauffage, le trafic routier, les pratiques agricoles et l'industrie.

Respecter les recommandations des autorités
Cette pollution peut entraîner l'apparition de manifestations allergiques et exacerber un asthme. Les personnes sensibles comme les seniors, les nourrissons et les patients présentant des maladies cardiovasculaires et respiratoires doivent être particulièrement vigilantes, en limitant leurs sorties.

Dans les régions concernées, les autorités recommandent par ailleurs de ne pas utiliser les cheminées à bois (sauf en cas de chauffage principal). Elles conseillent de limiter l'usage des véhicules automobiles, notamment ceux dont le moteur fonctionne au diesel et de réduire les vitesses sur les voies rapides et autoroutes. Enfin, les autorités insistent sur l'importance de respecter l'interdiction de brûlage de déchets verts.

Source : Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie 27 février 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Pollution

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER