Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Contre le syndrome prémenstruel, passez-vous des règles

Actualités santé

Contre le syndrome prémenstruel, passez-vous des règles

[ Publié le 25 mars 2013 ]

Le syndrome prémenstruel désigne un ensemble de symptômes qui surviennent avant les règles d'une femme. L'activité physique permet de les atténuer, et certaines contraceptions de les supprimer complètement.

img_actu_regle-femme_sante_mars_2013_psm

Ne plus avoir ses règles ? Plusieurs moyens de contraception offrent cette possibilité. Pour certaines femmes, c'est un moyen efficace de supprimer le syndrome prémenstruel. Mais pour d'autres, il est hors de question de se passer des règles qu'elles considèrent comme partie intégrante de leur féminité.

Se passer de règles
Au niveau physiologique, les menstruations sont provoquées par la dislocation naturelle des cellules de l'endomètre, la paroi qui tapisse l'utérus. Ces cellules s'étaient préparées à accueillir un oeuf fécondé. Faute de fécondation, elles s'évacuent afin que l'endomètre se régénère. C'est ce que les spécialistes appellent le phénomène des règles artificielles. Avec la plupart des contraceptifs hormonaux, les règles sont en réalité artificielles. Mais d'autres méthodes de contraception permettent de s'en affranchir. Il est important d'expliquer ce phénomène aux patientes souffrant du syndrome prémenstruel. Elles seront en effet plus enclines à se passer de leurs règles.

Atténuer les symptômes désagréables
Nausées, fatigue, sautes d'humeur, douleurs abdominales ou du bas-ventre... Ces troubles regroupent le fameux syndrome prémenstruel. Lequel concerne six femmes sur dix. Fréquentes donc, ces gênes ne sont pourtant pas une fatalité. Et encore moins la traduction d'un trouble. Pour en atténuer les symptômes, vous pouvez bien sûr avoir recours aux antalgiques et autres anti-inflammatoires. Mais ne vous arrêtez pas là. Faites aussi du sport. Du jogging ou un peu de natation pratiqués de manière régulière, vous permettront d'améliorer votre état général. Et vous serez durablement détendue. Le yoga et autres disciplines de relaxation vous aideront également à réduire les troubles dus au syndrome prémenstruel.

Source : 23e Salon de gynécologie obstétrique pratique, 20, 21 et 22 mars, Paris 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER