Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sclérose en plaques : un risque pour les jeunes filles obèses

Actualités santé

Sclérose en plaques : un risque pour les jeunes filles obèses

[ Publié le 11 février 2013 ]

L'obésité ne provoque pas seulement des maladies cardiovasculaires... Chez les jeunes filles concernées, elle favoriserait l'apparition de la sclérose en plaques. Explication.

img_actu_alimentation_surpoids_risques_sante_fevrier_2013_psm

Le fait d'être en surpoids augmenterait, chez les jeunes filles, le risque de sclérose en plaques. L'équipe américaine, à l'origine de ce constat, estime qu'un suivi spécifique devrait être mis en place auprès de ces jeunes.

Une comparaison édifiante
Un groupe de 75 jeunes, âgés de 2 à 18 ans, et souffrant de sclérose en plaques, a été comparé à une cohorte de 913.097 enfants en bonne santé. En se basant sur l'IMC de chacun, l'équipe d'Annette Langer-Gould, en Californie, a observé une différence flagrante chez les filles. Au total, la moitié (50,6%) de celle qui étaient malades présentaient, si ce n'est une obésité, au moins un surpoids. Tandis que ce taux s'élevait à un peu plus d'un tiers (36,6%) chez les jeunes en bonne santé.

Jusqu'à quatre fois plus de risques
Ce constat a permis aux auteurs de conclure que "le risque de sclérose en plaques était plus d'une fois et demie supérieur chez les fillettes et les adolescentes en surpoids, que chez celles ayant un poids normal. Pour les jeunes souffrant d'obésité morbide, ce risque s'est révélé presque 4 fois plus important".

Attention aux symptômes
Le même lien entre excès de poids et sclérose en plaques n'a pas été observé chez les garçons. "Même si cette pathologie reste peu fréquente chez les enfants et les adolescents, les parents devraient être sensibilisés aux symptômes de la sclérose en plaques", jugent les chercheurs. En particulier si l'enfant présente un surpoids : "Un fourmillement persistant, un membre engourdi ou affaibli doivent inciter à consulter", concluent-ils.

Source : American academy of neurology, 30 janvier 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus