Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Recrudescence des infections sexuellement transmissibles à Marseille

Actualités santé

Recrudescence des infections sexuellement transmissibles à Marseille

[ Publié le 25 février 2013 ]

Les hôpitaux publics marseillais ont enregistré une augmentation significative des infections sexuellement transmissibles, au moyen d'un système de surveillance efficace.

img_actu_maladie_sexuelle_transmissible_sante_fevrier_2013_psm

L'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) lance une alerte concernant la recrudescence des infections sexuellement transmissibles (IST) dans la cité phocéenne. Grâce à un système de surveillance très performant, le laboratoire de microbiologie de l'AP-HM peut en effet détecter en temps réel toute évolution du nombre de cas d'une maladie infectieuse dans la population.

De nombreux cas de gonococcies
Le laboratoire de microbiologie de Marseille, dirigé par le Pr Didier Raoult, a constaté que l'incidence des gonococcies (une IST), de la syphilis et des infections par le virus de l'immuno-déficience humaine (VIH) avait augmenté en 2012. Par exemple, sept cas de gonococcies ont été diagnostiqués en septembre 2012, alors que le nombre moyen de cas s'établissait à 1,2 par mois entre janvier 2005 et août 2012. La variation observée est donc de grande ampleur.

Davantage d'infections par VIH
En hausse également l'année dernière : la syphilis. Le laboratoire en a enregistré 164 cas, contre une moyenne annuelle de 62 entre 2005 et 2011. Soit 2,7 fois plus de cas ! Le nombre d'infections par le VIH a également augmenté. Au total, 16 cas ont été recensés contre une moyenne de neuf cas annuels, de 2005 à 2011.

Source : Communiqué Réseau-CHU du 14 février 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER