Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Insuffisance rénale : les fruits et légumes aussi efficaces que les compléments alimentaires

Actualités santé

Insuffisance rénale : les fruits et légumes aussi efficaces que les compléments alimentaires

[ Publié le 20 février 2013 ]

Des chercheurs américains ont prouvé qu'un régime alimentaire riche en fruits et légumes pouvait rétablir l'équilibre acido-basique de l'organisme des insuffisants rénaux.

img_actu_equilibre_alimentaire_insuffisance_fevrier_2013_psm

Tout comme les shampoings ou les savons, notre organisme est sous l'influence d'un paramètre biochimique qui mesure son potentiel hydrogène, le pH. Lorsqu'il n'est ni acide, ni basique, vous êtes en bonne santé, il est équilibré. Mais certaines pathologies peuvent entraîner un trouble de cette précieuse "balance acido-basique". C'est le cas de l'insuffisance rénale, qui expose le malade à un trouble grave, l'acidose métabolique. Pour rétablir l'équilibre, un régime alimentaire riche en fruits et légumes serait aussi efficace que l'apport de compléments alimentaires spécifiques, jusque-là systématiquement mis en oeuvre. Une équipe américaine a comparé les deux approches, avec des résultats éloquents.

Une alimentation de base trop acide
Les reins ont pour fonction d'éliminer le surplus acide de l'organisme par le biais des urines. Chez les insuffisants rénaux, par définition ils ne parviennent pas à remplir leur office. Or, faute de rétablir l'équilibre acido-basique, le malade risque de développer une acidose métabolique susceptible d'entraîner des phénomènes de confusion mentale, une léthargie, voire la mort. Chez ces patients, l'acidité de l'organisme est donc combattue par la prescription de compléments alimentaires alcalins, c'est-à-dire basiques. Ces derniers sont considérés comme nécessaires puisque dans les pays occidentaux, "les régimes alimentaires, souvent basés sur des produits céréaliers et d'origine animale, sont particulièrement acides", notent Nimrit Goraya et Donald Wesson du Texas A&M College of Medicine.

Régime alimentaire contre compléments
Les auteurs ont réparti soixante-et-onze insuffisants rénaux en deux groupes. Aux premiers, ils ont prescrit des compléments alimentaires alcalinisants pendant une année. Aux seconds, ils ont demandé de consommer quotidiennement un supplément de fruits et légumes déterminé par les médecins. Les deux types de traitements avaient été conçus spécifiquement, dans le but de réduire de moitié l'acidité de l'organisme. Au terme de cette expérience, les deux groupes ont obtenu des résultats équivalents.

"Après une année de traitement, la fonction rénale s'est avérée similaire chez tous les participants", notent les auteurs. De plus, les marqueurs urinaires de lésions rénales ont été réduits dans les deux groupes. Si l'augmentation de la consommation de fruits et légumes est aussi efficace qu'une supplémentation, l'observance de ce régime peut être moins facile. Un éditorial du Clinical journal of american society of nephrology, qui publie l'étude, souligne cet aspect des choses. Le Dr Muhammad Yaqoob, de Londres, y souligne que "beaucoup de patients trouvent compliqué de suivre un régime. Ils adhérent plus volontiers à la prescription de compléments alimentaires", estime-t-il. Peut-être suffirait-il de leur donner suffisamment de bonnes recettes...

Source : American society of nephrology, 7 février 2013

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Savez-vous que les besoins nutritionnels évoluent avec l'âge ?

Parlez-en avec nos diététiciennes : elles vous informent sur ce qui change après 60 ans.

En savoir plus

ECHANGER