Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Diabète : attention aux boissons "light"

Actualités santé

Diabète : attention aux boissons "light"

[ Publié le 11 février 2013 ]

La nouvelle va en faire trembler plus d'une : les boissons "light" favoriseraient davantage l'apparition du diabète de type 2 que les rafraîchissements sucrés ordinaires !

img_actu_maladie_diabete_boisson_light_sante_fevrier_2013_psm

La consommation régulière de boissons "light" augmente-t-elle le risque de développer un diabète de type 2 ? Pour des chercheurs français de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), la réponse prend la forme d'un grand "oui".

Cette étude devrait faire grand bruit. Elle va à l'encontre des résultats d'une enquête publiée récemment sur le sujet. Françoise Clavel-Chapelon (Inserm/Université Paris-Sud 11/Institut Gustave Roussy (IGR)) et Guy Fagherazzi (Inserm/IGR) ont mené leur étude auprès d'une cohorte de 66.188 femmes.

Toutes ont été suivies durant 14 ans. Les scientifiques se sont intéressés à la relation entre la consommation de boissons sucrées, de boissons sucrées light et le risque de diabète de type 2. Pour les premières, pas de surprise : ils confirment que leur consommation augmente bien le risque de diabète. Plus étonnant : les chercheurs ont également établi un lien entre le diabète et les boissons "light".

Plus de risques avec le "light"
Leurs résultats montrent que les adeptes du "light" boivent davantage de leur(s) boisson(s) favorite(s) que les femmes qui consomment des produits sucrés "normaux" : respectivement 2,8 verres/semaine contre 1,6 en moyenne. "D'autre part, à consommation égale, le risque de diabète est plus élevé lorsqu'il s'agit de boissons "light" que de boissons sucrées ordinaires, explique Guy Fagherazzi. Une personne qui boit une bouteille de 1,5L de boissons light par semaine, verra son risque de développer un diabète de type 2 augmenté de 60% par rapport celle qui boit la même quantité de boissons sucrées classiques".

Des résultats à peaufiner
Pour les auteurs, la consommation de boissons contenant des édulcorants favoriserait "une appétence plus forte pour le sucre en général". Sans compter que l'aspartame, qui est un des principaux édulcorants utilisés aujourd'hui, induirait une augmentation de la glycémie. Le taux d'insuline atteindrait alors des niveaux comparables à ceux engendrés par le sucrose utilisé dans les autres boissons sucrées. Toutefois, Guy Fagherazzi insiste sur le fait que ce sont des "hypothèses qui restent à confirmer dans des études complémentaires".

Sources : Inserm, 7 février 2013. Interview de Guy Fagherazzi, 7 février 2013.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Diabète

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER