Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancer du poumon : les Européennes de plus en plus touchées

Actualités santé

Cancer du poumon : les Européennes de plus en plus touchées

[ Publié le 18 février 2013 ]

Le taux de mortalité lié aux cancers diminue en Europe. A une exception près : le cancer du poumon. Il pourrait même devenir la première cause de décès, chez les femmes, devant le cancer du sein.

img_actu_tabagisme_cancer_poumon_femme_sante_fevrier_2013_psm

Le cancer du poumon tuera-t-il bientôt plus de femmes que le cancer du sein ? C'est ce que pensent les auteurs, suisses et italiens, d'une étude épidémiologique publiée dans la revue Annals of oncology. Ainsi, le taux de mortalité dû aux cancers a baissé en Europe mais le nombre de décès attribués au cancer du poumon chez les femmes ne cesse de croître. 

"Plus de 1,3 million de personnes vont mourir d'un cancer en 2013 dans les 27 pays de l'Union européenne", estiment les auteurs. Parmi les victimes, "737.747 seront des hommes et 576.489 des femmes". Si les chiffres sont en augmentation par rapport à 2007, car la population continue de croître, la mortalité par tranche de 100.000 habitants, elle, décline.

Un taux de mortalité proche du cancer du sein
Toutefois, le cancer du poumon fait exception dans la population féminine. "En 2013, il sera la cause de 82.640 morts (14 pour 100.000 femmes)". Ce qui représente une augmentation de 7% par rapport à 2009. A l'inverse, et dans la même période, l'incidence des décès par cancer du sein a baissé de... 7%, s'élevant ainsi à 14,6 pour 100.000 femmes. Ce cancer demeure toutefois la première cause de décès par tumeurs en Europe, chez les femmes.

Cependant, "si ces tendances se confirment, le cancer du poumon représentera, d'ici deux ans, la première cause de décès par cancer chez les femmes en Europe", indique le Pr Carlo La Vecchia, de la faculté de médecine de Milan. Cette réalité est déjà d'actualité au Royaume Uni, où 21,2 femmes pour 100.000 décèdent d'un cancer du poumon chaque année. En Pologne, ce taux s'élève à 17,5 pour 100.000 femmes.

Vers une stabilisation du taux de mortalité
"Les avancées thérapeutiques et le dépistage de plus en plus précoce expliquent la baisse de la mortalité par cancer du sein", poursuit le Pr La Vecchia. Pour ce qui est de la hausse du nombre de décès dus au cancer du poumon chez les femmes, l'explication est comportementale.
Au Royaume Uni, les jeunes femmes ont commencé à fumer à la fin des années 1960 et dans les années 1970. Résultat : elles développent un cancer aujourd'hui. En France, la même tendance est observée depuis plusieurs années.
Malgré ces perspectives peu engageantes, les auteurs relèvent tout de même un facteur d'espoir relatif. "Comme de moins en moins de jeunes femmes commencent à fumer au Royaume Uni et ailleurs en Europe, le taux de mortalité par cancer du poumon pourrait s'équilibrer vers 2020 autour de 15 pour 100.000 femmes".

Source : European society for medical oncology, 13 février 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Envie d'enfant ou enceinte : vous avez décidé d'arrêter de fumer.

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER