Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Camptocormie : le dos rond est une maladie des muscles

Actualités santé

Camptocormie : le dos rond est une maladie des muscles

[ Publié le 20 février 2013 ]

La camptocormie est une maladie arrondissant le dos qui touche souvent les personnes âgées. Ses causes sont méconnues mais le port d'un corset et une rééducation peuvent être envisagés.

img_actu_dos_camptocormie_sante_fevrier_2013_psm

Nous avons tous en tête l'image d'une petite mamie, appuyée sur sa canne et marchant le dos courbé. Saviez-vous qu'il ne s'agit pas seulement d'un effet de la vieillesse ? C'est surtout, la manifestation d'une pathologie musculaire qui peut toucher n'importe qui à partir de la soixantaine. Les spécialistes parlent alors de camptocormie. Son nom vient du grec kampter (courbure) et kormos (tronc). La camptocormie est également appelée la cyphose lombaire progressive.

Une position allongée normale
"Il s'agit d'une anomalie posturale", indique le Dr Dominique Baron, rhumatologue au Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelles Trestel dans les Côtes-d'Armor. "Lorsqu'elles sont debout, les personnes qui en souffrent sont penchées en avant et ne parviennent pas à se redresser. En revanche, une fois allongées, le trouble disparaît", a-t-il expliqué à l'occasion des 27e Rencontres de rhumatologie pratique, qui se tenaient à Paris.

Une origine mal connue
Pour rappel, ce sont les contractions des muscles extenseurs (ou érecteurs) et des muscles fléchisseurs situés au niveau du cou et le long de la colonne vertébrale qui nous permettent de tenir à la fois debout et bien droit. Dans le cas de la camptocormie, les extenseurs sont affectés, sans qu'on sache toujours pourquoi. "Une affection neurologique, comme la maladie de Parkinson ou des pathologies musculaires diverses, peuvent les empêcher de fonctionner correctement. En revanche, les fonctions des muscles fléchisseurs demeurent intactes", continue le Dr Dominique Baron. Dans les faits, le dos va s'arrondir.

Des traitements limités
L'un des premiers signes annonciateurs de cette maladie, c'est de ne plus pouvoir tendre les bras vers l'avant sans perdre l'équilibre. La fonte musculaire associée au vieillissement peut aussi l'expliquer, mais en partie seulement.
Les possibilités thérapeutiques contre la camptocormie restent limitées. Elles reposent sur la pause d'un corset qui maintiendra tout à la fois le tronc et les vertèbres lombaires. Et parfois, cette technique peut être associée à des séances de rééducation.

Sources : 27e Rencontres de Rhumatologie pratique, Paris, les 7 et 8 février 2013. Interview du Dr Dominique Baron.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER