Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Amiante : 65 % des artisans à la retraite y ont été exposés

Actualités santé

Amiante : 65 % des artisans à la retraite y ont été exposés

[ Publié le 25 février 2013 ]

L'amiante est un matériau cancérigène, qui a notamment été utilisé comme isolant. Une récente enquête montre que de nombreux artisans, retraités aujourd'hui, ont été exposés à ce produit.

img_actu_amiante_danger_sante_fevrier_2013_psm

Analyser l'impact sanitaire de l'exposition à l'amiante chez les artisans retraités. Voilà l'objectif du programme "Epidémiologie et surveillance des professions indépendantes", mené par l'Institut de veille sanitaire (InVS) et le Régime social des indépendants (RSI) entre 2005 et 2009. Les résultats de ce premier volet montrent que 65 % des artisans ont été exposés au moins une fois dans leur carrière.  

Une majorité d'hommes
Essentiellement concentrées dans le nord et le sud-ouest de la France, sept régions ont été couvertes par le premier volet du programme (Aquitaine, Basse-Normandie et Haute-Normandie, Limousin, Nord-Pas-de-Calais, Picardie et Poitou-Charentes). Au total, un peu plus de 15.000 artisans ont été invités à participer au programme, dont 85 % étaient des hommes. Or seulement 61 %, soit 9.125 personnes ont répondu à cette invitation. Au cours des cinq années du programme, 5.993 personnes sur les 9.125 artisans retraités entre 2004 et 2008, ont été considérés par les experts comme ayant été potentiellement exposés au moins une fois durant leur carrière. Soit 65 % des participants. Avec une durée moyenne d'exposition de 25 ans et 6 mois.

Informer les médecins traitants
Le pourcentage de personnes exposées s'est révélé bien supérieur chez les artisans retraités par rapport aux salariés retraités, tous secteurs d'activités confondus. Les secteurs les plus concernés par l'exposition à l'amiante sont : la construction, le commerce et la réparation automobile. Par ailleurs, parmi les 1.810 participants ayant réalisé un bilan médical complet, 295 présentaient une pathologie connue comme pouvant avoir un lien avec l'amiante. Si le programme a contribué à réduire les inégalités en favorisant le suivi médical et l'accès au Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante (Fiva), les auteurs soulignent "l'importance de renforcer l'information des médecins traitants, interlocuteurs des artisans pour le repérage de leurs expositions et pathologies". Et ce d'autant plus que les pathologies peuvent survenir trente à quarante ans après l'exposition.

Sources : InVS, RSI, 21 février 2013.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER