Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sophie Soyer : “Pour équilibrer les repas de fêtes, pensez à répartir les calories"

Actualités santé

Sophie Soyer : “Pour équilibrer les repas de fêtes, pensez à répartir les calories"

[ Publié le 17 décembre 2012 ]

A quelques semaines des fêtes de fin d’année, c’est le moment de penser aux menus des quatre festins qui nous attendent. Sophie Soyer, diététicienne du service Priorité santé mutualiste, dévoile des petites astuces pour se faire plaisir tout en faisant attention à sa ligne.

chat-decembre-2012-nutrition-apres-fete

Qu’est-ce qu’un repas de fête équilibré ?

Sophie Soyer : Pendant les fêtes comme durant le reste de l’année, les menus doivent se composer d’au moins cinq groupes d’aliments : viandes-poissons-œufs,  féculents, fruits et légumes, produits laitiers et matières grasses avec parcimonie. Par exemple, un tartare de saumon fumé à l’avocat et aux baies roses, suivi d’un chapon farci aux poires accompagné de flageolets, du fromage et enfin une salade d’agrumes et de kiwis à la fleur d’oranger, est un repas de fête équilibré.

 

 

En cette fin d’année, ne vous privez pas d’huîtres, fruits de mer et crustacés. Ces aliments sont peu caloriques et peuvent être consommés avec une mayonnaise allégée ou une sauce épicée à base de yaourt.

 

Y-a-t-il des aliments à éviter absolument pendant les fêtes ?

Sophie Soyer : En l’absence de contre-indication médicale, il n’y a pas d’aliments à éviter pendant les fêtes. A cette période, les plats sont souvent plus nombreux. Mieux vaut vous servir en petites quantités pour pouvoir vous faire plaisir raisonnablement. De plus, il est plus judicieux d’éviter les associations de plats gras : foie gras et de l’oie en sauce, en plat principal, accompagné de pommes dauphines,  plusieurs morceaux de fromages et bûche pâtissière.

 

Si vous êtes gourmand et que vous aimez les petites douceurs comme les fruits oléagineux (les noix, les noisettes, etc.), les fruits secs (dattes, les figues séchées), les fruits « déguisés » ou encore les chocolats, il est conseillé de les consommer avec modération.

 

Pour les personnes qui ont du diabète, les produits sucrés doivent être consommés en fin de repas, et non en dehors des repas, pour éviter les pics d’hyperglycémie postprandiaux. Les personnes avec un fort cholestérol doivent faire attention aux aliments, tels que le beurre, les fromages, les morceaux gras de viandes, les œufs, les charcuteries, les abats. Mais aussi des plats qui peuvent en contenir.

 

La pratique du sport peut-elle m’aider à limiter les excès des fêtes de fin d’année ?

Sophie Soyer : Le fait de pratiquer une activité physique peut effectivement vous permettre d’éliminer « les excès ». De manière générale, rappelons qu’il est important de pratiquer une activité physique régulière pour une bonne hygiène de vie. A partir de 30 minutes d’activité physique, les graisses sont déstockées pour être transformées en énergie. Trente minutes de marche par jour sont recommandées pour se maintenir en forme et prévenir le risque de maladies cardiovasculaires. Mais rien ne vous empêche, après avoir demandé l’avis à votre médecin, de pratiquer la marche « active », la natation ou le vélo qui sont des sports endurants et qui sollicitent le système cardio-vasculaire.

 

Propos recueillis par Béatrice Bochet

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER