Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Noël : préparez dès aujourd'hui votre séjour au ski

Actualités santé

Noël : préparez dès aujourd'hui votre séjour au ski

[ Publié le 12 décembre 2012 ]

Arriver en forme sur les pistes de ski demande une petite préparation physique. Natation, marche, cyclisme, sont les alliés de votre corps pour éviter les blessures.

actu_sport_ski_noel

Vous avez prévu de passer les fêtes de fin d'année sur les pistes ? Mieux vaut arriver sur votre lieu de vacances fin prêt pour le schuss. Une bonne préparation physique est encore votre meilleure arme pour éviter les blessures. Sans oublier bien sûr, une parfaite hygiène de vie.

Entre le froid, la fatigue, la déshydratation et les effets de l'altitude, les sports d'hiver sont une activité à haute dépense énergétique. Ne vous lancez pas sans un minimum de préparation. L'Association des médecins de montagne rappelle que pratiquement "3 accidents sont recensés quotidiennement pour 1.000 skieurs sur les pistes. La blessure la plus fréquente est l'entorse du genou".

Le sport, votre allié
Pour arriver en forme et skier en toute sécurité, quelques précautions sont à prendre d'un point de vue de la préparation physique. Avant de dévaler les pistes, nagez. La natation fait travailler votre corps de façon complète et homogène : bras, jambes, dos et articulations. Essayez de pratiquer plus de 30 minutes de marche à pied chaque jour, pour renfocer les muscles de vos cuisses en douceur. De plus, en remplaçant l'ascenseur par les escaliers, vos cuisses seront sollicitées, mais aussi vos mollets, vos genoux et vos fesses. Il s'agit, en prime, d'un excellent exercice d'équilibre. Idéal pour le ski, tout comme 30 minutes de jogging, deux à trois fois par semaine, qui aide à améliorer les capacités respiratoires.


Enfin, pour travailler votre vigilance, faites du vélo ! Ce sport permet d'atteindre des vitesses proches de celles que vous tutoierez sur vos skis. Ainsi, vous pourrez entretenir vos capacités de contrôle et de vigilance. "La pratique du vélo est aussi recommandée pour préparer sa mémoire topographique, puisqu'il faut se remémorer sans cesse les dangers du trajet, comme à la montagne. Celui qui se souvient des dangers d'une piste a moins de risque de chuter", explique l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Une hygiène de vie de montagnard
Et pour rester en forme un fois sur place, aidez votre organisme à s'habituer au changement d'air soudain, à l'altitude et à des efforts intenses. Ne partez pas sur les pistes le ventre vide : prenez un solide petit déjeuner. Le grand air, le froid, les efforts physiques augmentent les besoins nutritionnels. Il est donc recommandé de ne pas sauter de repas, surtout le déjeuner.

Mangez beaucoup de sucres lents que vous trouverez dans les pâtes, le riz, le pain complet, les fruits secs. Par ailleurs, l'air sec de la montagne favorise la déshydratation. Buvez donc régulièrement de l'eau, avant, pendant et après l'effort. Même si vous n'avez pas soif. Enfin évitez les boissons alcoolisées. Même si elles dispensent une certaine sensation de chaleur, elles abaissent la température corporelle.

Sources : l'Association des médecins de montagne. Inpes, le 5 décembre 2012.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER