Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Maladie de Crohn : agir même quand les symptômes s'estompent

Actualités santé

Maladie de Crohn : agir même quand les symptômes s'estompent

[ Publié le 11 décembre 2012 ]

Fréquente, mais toujours incurable, la maladie de Crohn doit faire l'objet d'un suivi très régulier.

actu_maladie_crohn

La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique de l'intestin et se manifeste par des diarrhées, des douleurs abdominales et parfois par une perte de poids, de la fatigue, de la fièvre, des douleurs rectales. "Près de 80.000 Français en souffrent, dont près de la moitié sont atteints d'une forme sévère", explique le Pr Laurent Peyrin-Biroulet, gastro-entérologue au CHU de Nancy.

Un suivi régulier...
"En 2012, cette affection dont les causes sont toujours inconnues est encore incurable. Mais nous pouvons parvenir à obtenir des rémissions", poursuit le médecin. Parfois la gravité de la maladie peut provoquer des complications lourdes : fistules, abcès, rétrécissement du tube digestif...  "Dans ces cas, la sévérité de la maladie altère l'état général et retentit considérablement sur la vie professionnelle et sociale. Chez ces patients, nous devons agir plus vite, avec des traitements plus forts. Il est également indispensable de vérifier dès le départ, si le traitement est bien efficace", indique le Pr Laurent Peyrin-Biroulet.

Pour cela, la coloscopie permet de donner des informations très précises sur le degré d'inflammation qui reste dans le côlon ou sur l'existence de complications éventuelles qui s'installent. La coloscopie permet aussi de vérifier que le tube digestif cicatrise bien. Enfin, le médecin s'appuie sur cet examen pour vérifier l'efficacité du traitement.

... pour prévenir les complications
L'objectif est de ne pas laisser l'état du patient "évoluer au point qu'il présente des signes d'inflammation dans les intestins, même s'il se sent plutôt bien. Nous savons en effet que cela fera le lit de complications, ouvrant la porte à des récidives de la maladie de Crohn. C'est pourquoi nous proposons au patient de suivre régulièrement l'évolution de sa maladie". Aujourd'hui, selon le Pr Peyrin-Biroulet, "les malades ont bien compris la stratégie que nous leur proposons. Parce que nous inscrivons notre démarche sur le long terme".
Pour aller plus loin :  rendez-vous sur le site de l'association François Aupetit : www.afa.asso.fr. Ou sur www.vousnetespasseul.fr.

Sources : Haute Autorité de santé, Guide Patient, 2008. Interview du Pr Laurent Peyrin-Biroulet, gastro-entérologue, 13 octobre 2012.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Intestin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER