Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Une activité physique régulière pour lutter contre l'ostéoporose

Actualités santé

Une activité physique régulière pour lutter contre l'ostéoporose

[ Publié le 21 novembre 2012 ]

Les bienfaits du sport sont multiples. Parmi ses bénéfices les moins connus : l'impact sur la densité osseuse. Explications.

osteoporose_psm

Nos os constituent ni plus ni moins que notre charpente. Il est donc primordial de les maintenir dans un bon état de densité osseuse, ne serait-ce que pour les préserver des fractures. Au lieu de miser uniquement sur une cure de calcium, que votre organisme risque d'avoir de la peine à assimiler, pariez plutôt sur le sport. C'est la recommandation du Dr François Kuntz, chirurgien orthopédique, spécialiste des membres inférieurs et co-fondateur du Centre de la mobilité et du sport.

Le sport contre l'ostéoporose
Le spécialiste est formel : "Grâce au sport, notre squelette est plus résistant. Et ce, que l'on soit jeune ou moins jeune". Avec le temps, et en tout cas dès la trentaine, notre organisme connaît une perte inéluctable de masse osseuse. Après 50 ans, surtout chez les femmes, celle-ci peut atteindre jusqu'à 3% par an. On parle d'ostéoporose. Au fil du temps, notre squelette se fragilise. Et avec l'âge, la moindre chute peut être synonyme de fracture du poignet ou du col du fémur, ce que l'on appelle une fracture de hanche.

"Ce phénomène est bien connu des astronautes", commente François Kuntz. "Ces professionnels pourtant entraînés, subissent pendant plusieurs mois les effets de l'apesanteur. A leur retour sur terre, leur squelette ne les porte plus. Ils sont contraints de rester assis ou allongés", le temps que leurs muscles et leurs os reprennent des forces et recouvrent leur densité de départ.

Préparer ses os dès l'adolescence
Pour le Dr Kuntz, "dès l'adolescence, la pratique régulière d'une activité physique contribue à augmenter la densité minérale osseuse". Cette période de la vie est donc primordiale pour se constituer des os forts. "C'est particulièrement vrai pour les femmes. Car en vieillissant, et à la ménopause, les variations dans les flux hormonaux entraînent une perte de densité osseuse. Avec à la clé, un risque d'ostéoporose".
Que les hommes ne se sentent pas à l'abri pour autant. "Ils en sont victimes plus tardivement, mais ils ne sont pas épargnés".

Quel sport choisir ?
Pour l'orthopédiste, "tous les sports présentent un avantage. Cependant, les disciplines les plus susceptibles de retarder la perte osseuse sont celles qui imposent un travail "en charge". La course à pied, la musculation ou la gymnastique sont parfaits. En revanche, les sports portés comme la natation ne présentent qu'un intérêt limité". Quant à la fréquence de la pratique, François Kuntz conseille des "séances de trente minutes à une heure, au moins deux fois par semaine". A la moindre question, interrogez votre médecin.

Source : Interview du Dr François Kuntz, 26 septembre 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER