Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Régime : demandez de l'aide à votre médecin

Actualités santé

Régime : demandez de l'aide à votre médecin

[ Publié le 26 novembre 2012 ]

Hyperprotéiné, hypocalorique, sans gluten... Tous ces régimes ne servent à rien si vous n'êtes pas accompagné par un professionnel. Pour bien maigrir, mieux vaut suivre un régime adapté !

regime_2012-11-21_11-54-3_228

On ne se lance pas dans un régime sur un coup de tête ! C'est une affaire de spécialiste. Seul ce dernier saura vous accompagner et trouvera la stratégie adaptée tout en prenant soin de votre santé. En somme, il s'agit de maigrir intelligemment !

"Je n'aime pas le terme "régime" qui se réfère à quelque chose de frustrant et d'inefficace", précise le Dr Véronique Baumann-Giacon. Son objectif est de faire comprendre les causes de la prise de poids et d'identifier les freins qui empêchent d'en perdre. Grâce à des questionnaires précis, les médecins spécialisés en micronutrition vont cerner vos habitudes de vie ainsi que les dysfonctionnements éventuels de votre métabolisme.

Connaître son corps pour bien maigrir
Les médecins peuvent aussi recourir à des examens de biologie nutritionnelle. Il s'agit de bilans sanguins pour analyser vos micronutriments et vos neurotransmetteurs. "Lorsqu'un patient me dit qu'il a des envies de sucré en fin de journée, je me sens interpelée", poursuit le Dr Baumann-Giacon. "Cela peut être un signe de déficit en sérotonine. Cette hormone joue un rôle clé dans la régulation de la satiété au sucre". Au même titre que la sérotonine, les taux de dopamine et de noradrénaline sont analysés. Les dosages biologiques peuvent aussi mettre en évidence des déficits en fer, en iode, en magnésium et en acides gras oméga 3. Or ils ont tous une influence majeure sur le contrôle du poids. Alors avant de vous lancer dans un régime, assurez-vous que vous n'êtes pas en déficit.

De plus, votre médecin pourra vous proposer une impédancemétrie. "Elle permet de déterminer le pourcentage de masse grasse, de muscle, d'eau et même le poids du squelette, explique le Dr Baumann-Giacon. Car de nombreux régimes font perdre du gras bien-sûr, mais aussi de la masse musculaire. Or celle-ci est essentielle en période de stabilisation du poids". Enfin la diététicienne recommande de cuisiner soi-même. "C'est le meilleur moyen de savoir précisément ce que l'on a dans son assiette".

Source : Interview du Dr Véronique Baumann-Giacon, 18 octobre 2012.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER