Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Poussées dentaires : les colliers de dentition seraient dangereux

Actualités santé

Poussées dentaires : les colliers de dentition seraient dangereux

[ Publié le 24 octobre 2012 ]

Pour soulager bébé quand ses dents poussent, les colliers de dentition ne sont pas adaptés, au contraire. Ils sont dangereux.

poussees-dentaire-collier-dentition-dangereux_priorite-sante-mutualiste

De nombreux nourrissons, qui souffrent de douleurs liées aux poussées dentaires, sont équipés par leurs parents de colliers "de dentition". Or ces dispositifs ont des vertus douteuses et leur utilisation n'est pas sans danger : risque d'étranglement, d'inhaler certaines des perles. Or selon la Société française de pédiatrie (SFP), bien des parents n'ont pas conscience de ces dangers.

Peu d'informations sur les dangers
La SFP a mené une enquête auprès de 29 familles, soit 48 enfants au total. Premier enseignement, la majorité des parents (73%) pensent que ces colliers ont des vertus apaisantes. Quant à l'information par le vendeur sur les dangers potentiels de ces derniers, elle est quasi inexistante tant en pharmacie que sur Internet. Seulement 8% des parents ont signalé avoir été avertis de ces risques. Or ces derniers ne sont pas minces. Plusieurs décès par étranglement ont été rapportés chez des nourrissons alors que le collier avait été coincé par un barreau de lit.

Pour une interdiction de la vente en pharmacie
Des pays comme l'Australie, le Canada et les Etats-Unis ont recommandé d'en éviter le port, ainsi que celui de dispositifs comparables, jusqu'à l'âge de trois ans. "Faire porter des colliers de dentition à de jeunes enfants, c'est dangereux", affirme la SFP. "Cette dangerosité doit être relayée par tous les professionnels de la petite enfance. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) doit rappeler aux fabricants les termes du code de la consommation, et les obliger à avertir les acheteurs des risques encourus. Quant au conseil de l'ordre des pharmaciens, il devrait faire interdire leur vente en officine. Ce négoce rentable se pratique au dépend de la crédulité des parents, soucieux du bien-être de leurs enfants et prêts à user de tous les moyens existants", conclut la SFP.

Source : Société française de pédiatrie, octobre 2012.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER