Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Polyar'trottons : le sport pour sensibiliser à la polyarthrite rhumatoïde

Actualités santé

Polyar'trottons : le sport pour sensibiliser à la polyarthrite rhumatoïde

[ Publié le 15 octobre 2012 ]

L'association nationale de défense contre l'arthrite rhumatoïde se démène pour faire connaître cette maladie incurable, méconnue et pourtant courante.

polytrottons

C'est sous une météo désastreuse que s'est déroulée, dimanche, à Paris, la dixième édition du Polyar'trottons. Malgré le froid et la pluie, coureurs et marcheurs, patients et chercheurs s'étaient donné rendez-vous au jardin du Luxembourg. Leur but était de sensibiliser le plus large public possible à une maladie encore incurable et mal connue : la polyarthrite rhumatoïde, la forme la plus fréquente des rhumatismes inflammatoires.

Faire connaître la maladie
En France, près de 300.000 patients, majoritairement des femmes, en souffrent. L'inflammation se reconnaît par une rougeur, une chaleur, un gonflement et une raideur de l'articulation. Au quotidien, le matin surtout, ces symptômes créent un véritable handicap, plus particulièrement au niveau des mains et des pieds. Evoluant par poussées, la maladie demeure cependant mal connue. Pour remédier à cette sitution, chaque année, l'Association nationale de défense contre l'arthrite rhumatoïde (Andar) organise le Polyar'trottons.

Toulouse, Besançon, Paris… 
En 2012, deux rassemblements ont déjà eu lieu, à Toulouse et à Besançon. Hier, le jardin du Luxembourg a favorisé les rencontres entre patients, proches, chercheurs, kinésithérapeutes et grand public. Cette journée a permis de récolter des fonds. Les participants ont été invités à effectuer, en marchant ou en courant, un circuit de 1 à 4 km : chaque tour réalisé par les sportifs a rapporté 1 euro à la recherche. Des sommes intégralement versées par les sponsors à la société française de rhumatologie.

3.600 euros récoltés
Au total, 560 coureurs et/ou marcheurs ont fait le déplacement et ont permis de récolter, "dans la joie et la bonne humeur", plus de 3.600 euros. Enfin de nombreux malades ont aussi participé à la fête. Car, comme le précise le Pr François Rannou, rhumatologue à l'hôpital Cochin de Paris, "tout exercice physique modéré et adapté à la phase et à la sévérité de la maladie est favorable et n'use pas les articulations. Par la sécrétion d'endorphines, le sport aide à lutter contre la douleur et donc à lutter contre la fatigue due à la maladie". Le 20 octobre prochain, la commune de Tain-l'Hermitage, dans la Drôme, accueillera la manifestation.

Pour aller plus loin : rendez-vous sur www.polyartrottons.org. Consultez le site de l'Andar à www.polyarthrite-andar.com/. Pour contacter l'association : andar@polyarthrite-andar.com ou 0800 001 159 (Numéro Vert, appel gratuit depuis un poste fixe).

Source : www.polyartrottons.org, 15 octobre 2012.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER