Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Gare aux hyperglycémies médicamenteuses !

Actualités santé

Gare aux hyperglycémies médicamenteuses !

[ Publié le 10 octobre 2012 ]

L'hyperglycémie n'est pas toujours synonyme de diabète. Certains médicaments en sont parfois responsables. Si c'est votre cas, votre médecin traitant peut envisager une alternative thérapeutique.

hypergli_psm

Le dernier numéro de la Revue Prescrire alerte sur le risque d'hyperglycémie lié à la prise de certains médicaments. Ces derniers seraient d'ailleurs particulièrement nombreux, mais une bonne prise en charge par le médecin permet de contrôler cet effet secondaire.

L'hyperglycémie se caractérise par une élévation anormale du taux de glucose dans le sang. Lorsque, à jeun, ce dernier est supérieur au seuil de 6,1nmol/l (soit 1,10g/l selon les anciennes normes) il y a hyperglycémie. En cas d'hyperglycémie majeure, le sujet éprouve une soif intense et produit des urines en abondance.

Première cause : le diabète
A court terme, l'hyperglycémie peut entraîner des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une déshydratation voire, dans les cas les plus extrêmes un coma acido-cétosique (causé par une grave carence en insuline). La cause la plus fréquente d'hyperglycémie chronique est le diabète. Mais cette affection peut parfois être provoquée par l'ingestion de divers médicaments, comme les corticoïdes (anti-inflammatoire), les neuroleptiques (tranquilisants), les antiviraux, de certains anticancéreux, des diurétiques ou des contraceptifs fortement dosés en estrogène ou en progestatif.

S'informer auprès de son médecin
"Quand une hyperglycémie est liée à un médicament, la diminution de la dose voire l'arrêt du traitement, entraîne souvent sa disparition", soulignent les rédacteurs de la Revue. A condition bien entendu d'évoquer le problème avec son médecin. Lui seul sera en mesure d'envisager une alternative thérapeutique. "Chez un patient diabétique, quand un tel médicament paraît irremplaçable, une surveillance rapprochée de la glycémie permet d'adapter le traitement hypoglycémiant, afin d'éviter d'importants déséquilibres glycémiques", concluent-ils.

Source : La Revue Prescrire, N°348, Octobre 2012.

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Diabète , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER