Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dr Jean-François Girmens : "Les seniors doivent faire surveiller leur vue régulièrement"

Actualités santé

Dr Jean-François Girmens : "Les seniors doivent faire surveiller leur vue régulièrement"

[ Publié le 3 octobre 2012 ]

Avec l’âge, l’œil se fatigue et la vue baisse. A partir de 40 ans, les spécialistes conseillent donc de faire contrôler sa vue régulièrement. Le Dr Jean-François Girmens est ophtalmologiste à l’hôpital des Quinze-Vingts (Paris). Il détaille les deux maladies de l’œil, principales causes de malvoyance chez les personnes âgées : la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge.


Quels sont les risques spécifiques de l’œil liés à l’âge ?

Dr Jean-François Girmens - Les deux maladies les plus fréquentes sont la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). La cataracte est due au vieillissement du cristallin. Il s’opacifie, ce qui provoque une baisse de la vision. Le seul traitement est la chirurgie. Il s’agit de l’opération la plus courante en France, toutes spécialités confondues, avec 600.000 actes par an. Elle est donc bien maîtrisée. Les chances de succès sont importantes sous réserve que l’œil ne soit pas affecté par une autre pathologie comme la DMLA par exemple. La DMLA est liée au vieillissement de la rétine, le siège de la vision. Il en existe deux sortes : la DMLA sèche, la plus courante, qui n’a pas de traitement à ce jour et la DMLA humide, soignée au moyen d’injections.

 

Comment peut-on prévenir ces affections ?

Dr Jean-François Girmens - Pour la cataracte, il n’existe pas de traitement préventif. La DMLA est une maladie multifactorielle, dont la survenue pourrait être influencée, entre autres, par une trop forte exposition aux rayons du soleil, par une alimentation déséquilibrée et par le tabagisme. Le port des lunettes de soleil est donc recommandé. Il est également conseillé de manger des aliments riches en antioxydants (vitamines A, C ou E), en pigments maculaires qui protègent la rétine (choux, brocolis…) et en oméga 3 (les poissons gras comme la sardine, le thon…), ainsi que de ne pas fumer.

 

Par ailleurs, il faut surveiller sa vue. Certains signes doivent alerter et conduire à une consultation chez l’ophtalmologiste. Par exemple, si vous constatez l’apparition de déformations des lignes, ou de taches dans le champ de vision. Les signes de début peuvent parfois être beaucoup plus discrets, comme des halos autour des phares en conduisant la nuit, ou le besoin de s’éclairer davantage pour lire.

 

A quels âges ces maladies se manifestent-elles réellement ?

Dr Jean-François Girmens - La cataracte apparaît progressivement. Il arrive qu’à 30 ou 40 ans, lors d’un examen des yeux, l’ophtalmologue remarque que le cristallin n’est déjà plus aussi transparent que chez l’enfant. Cependant, cette maladie s’opère uniquement quand la gêne est trop importante (souvent lorsque l’acuité visuelle passe sous les 5/10e) généralement vers 65/70 ans. Cependant, selon les personnes, le degré d’incommodité n’est pas le même et la chirurgie peut intervenir plus tôt.

 

La DMLA, par définition, survient à partir de 55 ans. Plus nous vieillissons, plus le risque augmente. Cette affection aussi est progressive. Lors des premiers stades, il n’y a pas de gêne visuelle, mais le médecin détectera des anomalies dans le fond de l’œil. Or, c’est à ce stade que les conseils hygiéno-diététiques prennent toute leur importance ; par ailleurs, il est très important de traiter le plus rapidement possible certaines formes de DMLA qui peuvent se soigner (forme exsudative).

Propos recueillis par Béatrice Bochet


 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus