Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Comment déclarer la guerre aux poux

Actualités santé

Comment déclarer la guerre aux poux

[ Publié le 9 octobre 2012 ]

La rentrée passée, les poux se mettent à table dans la chevelure des enfants. Alors à la moindre démangeaison de votre bambin, agissez et coupez les vivres de ces bestioles.

poux

Des vampires de 2 millimètres. Voilà ce que sont les poux. Des petites bêtes de la famille des hématophages, ce qui signifie qu'elles se nourrissent de sang. Dans un sondage Ifop/Panarix, la moitié des parents déclarent que leurs enfants ont déjà attrapé des poux. Un sondage qui révèle de nombreuses idées reçues. Ainsi sont-ils, une fois sur deux, convaincus que le fait d'être infesté est favorisé par le manque d'hygiène, et encore que les poux sautent de tête en tête. Pourtant, ces parasites ne sautent pas, ne volent pas. Ils se transmettent par contact direct. Ils affectionnent les cheveux propres, qui sentent bon.

Ne traumatisez pas votre enfant!
Il se gratte encore et encore la tête. C'est que l'invasion a déjà commencé! Inutile pour autant de lui raser le crâne. Vérifiez tout d'abord la présence des parasites. Si votre enfant a des poux, il a aussi des lentes. Elles seront collées aux cheveux. Vous devez donc inspecter la toison de votre bambin. Ensuite, rassurez-le. Expliquez-lui que tout le monde peut attraper des poux. Ne le culpabilisez pas. Vous pouvez même lui raconter comment, vous aussi, petit, vous en avez été victime. Apprenez-lui à ne pas stigmatiser les autres enfants qui sont porteurs de poux. Expliquez-lui que ça peut lui arriver. Cela n'a rien de catastrophique.

Direction la pharmacie
Il se gratte encore et encore la tête. Bannissez les traitements que vous trouverez en supermarché. Seul le pharmacien sera votre allié. Il vous préconisera un produit spécial, un insecticide de la famille des pyréthrines. En aérosol, lotion, shampooing, poudre, les formes varient. La version lotion semble la plus efficace. Vous l'appliquerez sur cheveux secs, puis la laisserez reposer avant de rincer. Bien entendu, quelle que soit la forme choisie, vous devrez respecter scrupuleusement la notice. Enfin, poux et lentes peuvent se glisser dans les bonnets, foulards, peluches ou encore sur les taies d'oreiller. Passez donc en machine tout ce qui peut véhiculer l'infestation. Et rappelez à votre enfant de ne pas échanger chapeaux et autre foulards à l'école. Il ne vous restera plus qu'à surveiller régulièrement sa tête.

Source : Etude Ifop/Panarix, "Les Français et les poux", réalisée du 19 au 21 juin 2012 auprès de 1.011 personnes âgées de 18 ans et plus. Inpes, consulté le 4 octobre 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER