Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Champignons : pour une cueillette en toute sécurité

Actualités santé

Champignons : pour une cueillette en toute sécurité

[ Publié le 10 octobre 2012 ]

C'est la saison des champignons ! Pour une cueillette à la fois fructueuse et sans danger, suivez ces quelques conseils.

champignon_psm

L'automne et ses premières averses sont bel et bien là ! Et c'est assurément une bonne nouvelle pour les amateurs de cèpes, de bolets, de coulemelles et autres girolles. Bien entendu, avant de partir à la chasse aux champignons, jetez un œil attentif à la météo. Privilégiez les lendemains d'averses ou les petites accalmies ensoleillées. Munissez-vous de paniers à fond plat ou de caisses. Evitez les sacs en plastique, ils favoriseraient la fermentation de vos champignons. Vous avez repéré un spécimen ? Assurez-vous qu'il soit en bon état, autrement dit, ni gorgé d'eau, ni attaqué par les vers. Prélevez l'intégralité du champignon (pied et chapeau) afin de permettre sa parfaite identification. Petite astuce, ne mettez pas tous vos champignons dans le même panier. Vous risqueriez d'écraser les plus fragiles. Assurez-vous aussi, de bien séparer les différentes espèces. Une espèce toxique pourrait en effet contaminer toute votre cueillette.

Méfiez-vous de la pollution!
Le champignon est une véritable éponge. Il absorbe tous les polluants. Fuyez par exemple les abords de routes et leurs gaz d'échappement. Si vous n'êtes pas certain à 100% de la comestibilité des espèces récoltées, pensez à les faire vérifier par un pharmacien ou une association de mycologie. Une fois à la maison, lavez-vous soigneusement les mains. Et surtout consommez vos champignons le plus rapidement possible. En effet ces deniers ne se conservent pas plus de deux jours au réfrigérateur.

Attention à l'intoxication
Ne consommez jamais les champignons crus, à l'exception des champignons de Paris. Mais vous avez peu de chances d'en trouver en forêt. Malgré toutes ces précautions, l'intoxication est tout de même possible. Les champignons peuvent en effet avoir été pollués par l'environnement où ils ont poussé. Dès l'apparition de symptômes suspects (nausées, vomissements, etc.), contactez un médecin, le SAMU (15), ou un centre antipoison.

Source : ministère des Affaires sociales et de la Santé, consulté le 26 septembre 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER