Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Seniors : changer de mode de vie peut aider à lutter contre la maladie

Actualités santé

Seniors : changer de mode de vie peut aider à lutter contre la maladie

[ Publié le 7 septembre 2012 ]

Les habitudes ont la vie dure parmi la population de plus de 50 ans. Même malades, beaucoup n'abandonnent pas leurs mauvaises manies alors que cela améliorerait leur qualité de vie.

senior_maladie_psm

Croyez-vous vraiment qu'un infarctus du myocarde ou la découverte d'une maladie grave, comme un cancer, soient des motifs suffisants pour renoncer aux comportements qui sont à leur origine ? Eh bien pas du tout,  même si on sait bien que le fait d'"arrêter de fumer après un infarctus du myocarde, diminue de moitié le risque de récidive", explique le Dr Jason Newson, de l'Université d'Etat de l'Oregon aux Etats-Unis.
Or selon une étude qu'il vient de publier avec son équipe, seulement 40% des patients abandonnent la cigarette après un premier infarctus. Et seuls 19% de ceux chez lesquels on a diagnostiqué un cancer du poumon renoncent au tabac....

Mené sur plus de 11.000 patients de 50 à 85 ans souffrant de maladies chroniques, ce travail démontre leurs difficultés à modifier leurs comportements. Les résultats, publiés dans les colonnes du Journal of Gerontology, Series B : Psychological Sciences and Social Sciences, sont éloquents.

Moins d'alcool, mais pas plus de sport
Selon les chercheurs, "il n'y a pas d'amélioration significative du pourcentage de patients pratiquant une activité physique régulière, c'est-à-dire trois fois par semaine". Ce constat serait lié à "la condition physique de ces malades, souvent dégradée".

Concernant l'alcool, en revanche, les scientifiques notent une "diminution significative de la consommation journalière moyenne". Jason Newson tient toutefois à rappeler que "même après le diagnostic d'une pathologie (grave), ces changements améliorent la qualité de vie, réduisent le risque de récidive ou de complication et allongent l'espérance de vie". C'est pourquoi "des efforts importants doivent être entrepris pour aider cette population à mettre en œuvre et surtout à maintenir ces changements".

Source : Journal of Gerontology Series B : Psychological Sciences and Social Sciences, le 2 août 2012.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER