Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les polyphénols ou la jeunesse dans notre assiette

Actualités santé

Les polyphénols ou la jeunesse dans notre assiette

[ Publié le 20 septembre 2012 ]

La santé passe par l'alimentation tout comme la préservation de la jeunesse ! Le point sur les aliments riches polyphénols, véritables cures de jouvence !

polyphenols-assiette_priorite-sante-mutualiste

Vieillissement, pollution et stress mettent notre organisme à rude épreuve. Pour limiter les dégâts, privilégiez la consommation d'aliments riches en polyphénols. Leurs propriétés anti-oxydantes, amplement prouvées, aident le corps à lutter contre le stress oxydatif. Ce dernier est impliqué dans plus de 200 affections dont les maladies d'Alzheimer et de Parkinson, le diabète, de nombreuses maladies rhumatismales et cardiovasculaires. Présents en quantité dans les fruits et légumes, on trouve également les polyphénols dans le chocolat, le thé ou le vin.  Pour faire votre choix, sachez reconnaître les aliments qui en contiennent.

Les flavonoïdes : les plus répandus
Ils se trouvent en quantités dans le thé noir et le thé vert. Mais aussi, dans le vin rouge, les oignons, le persil, les poivrons rouges, le céleri, les agrumes et le chocolat noir. A noter que deux carrés de chocolat noir équivalent à une grande tasse de thé vert.

Resvératrol : contre le diabète
Avec le raisin, le vin rouge, les cacahuètes et le beurre de cacahuètes, c'est de resvératrol que votre organisme se nourrira. Lui aussi doté de puissantes propriétés anti-oxydantes, il aurait également un effet protecteur contre le diabète de type 2. Véritable fontaine de jouvence, le resvératrol aurait une action sur certains processus impliqués dans le vieillissement.

Les autres polyphénols
Dans les fruits rouges, vous trouverez de l'acide ellagique, aux propriétés anti-oxydantes reconnues. Comme tous les autres polyphénols, il participe à la prévention des maladies liées au vieillissement, en neutralisant les radicaux libres de l'organisme. Dans les graines de lin, vous trouverez des lignanes ayant la capacité de réduire les symptômes de la ménopause. Ils seraient également utiles pour retarder l'ostéoporose. Enfin, avec le curcuma et le gingembre, vous ferez le plein de curcuminoïdes. Grâce à leur action detox, ils facilitent la digestion, des graisses notamment.

Sources : Institut européen de diététique et micronutrition (IEDM). Centre d'étude et de recherches vétérinaires et agrochimiques belge. Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad). Sites consultés le 4 septembre 2012. Les Echos de la micronutrition, n°35, "Les boucliers anti-âge : de nouvelles pistes".

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Peur de prendre du poids avec la ménopause ?

Nos diététiciennes vous conseillent.

En savoir plus

ECHANGER