Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Médicaments contrefaits : saisies records en France et en Europe

Actualités santé

Médicaments contrefaits : saisies records en France et en Europe

[ Publié le 8 août 2012 ]

La proportion de "faux" médicaments saisis en France et en Europe a bondi par rapport à 2010. Une augmentation d'autant plus inquiétante que ces produits s'avèrent dangereux pour la santé.

contrefacon-medicaments_priorite_sante_mutaliste

En 2011, la douane française a procédé à la saisie de plus de 65.000 contrefaçons de médicaments, en hausse de 75% par rapport à 2010. Or, selon l'Oragnisation mondiale de la santé (OMS), un médicament contrefait est "un produit dont la composition et les principes actifs ne répondent pas aux normes scientifiques. Il est inefficace et souvent dangereux pour le patient".

Tous les médicaments sont visés
Sur les 65.000 produits saisis, la majorité étaient supposés lutter contre les troubles de l'érection. Par ailleurs, ce chiffre concerne de véritables médicaments, avec une autorisation de mise sur le marché (AMM). Pour les produits présentés comme des médicaments, mais sans AMM, les saisies ont également atteint des records. Avec 229.145 comprimés et 29,5 tonnes de médicaments dépourvus d'AMM saisis l'an passé, la progression est de 27% par rapport à 2010.

Au niveau européen, la tendance est comparable. Plus de 27 millions de médicaments contrefaits ont été retenus aux frontières de l'Union européenne, contre 3 millions en 2010. Plus de 90% des produits contrefaits étaient destinés à l'importation sur le marché local. Enfin, une large partie des retenues effectuées par les douaniers européens sur le fret postal ou express (36%) concernait des médicaments.

Internet : attention dangers
Selon l'OMS, "plus de 50% des médicaments proposés à la vente sur Internet seraient des contrefaçons". En France, cette vente n'est pas réglementée. En achetant sur Internet, les patients mettent en danger leur santé et leur sécurité. Ils s'exposent à consommer des produits ne contenant aucun principe actif, sous-dosés ou sur-dosés, ou encore contenant des substances nocives.

Sources : Aide-mémoire, OMS, mai 2012. Direction générale des douanes, 31 juillet 2012

(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus