Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pour que l'incontinence urinaire ne soit plus un tabou

Actualités santé

Pour que l'incontinence urinaire ne soit plus un tabou

[ Publié le 4 juillet 2012 ]

Victime d'incontinence urinaire? Il ne faut pas en avoir honte, au contraire, mais consulter et s'informer pour trouver une solution efficace.

urinaire_psm_130_110

Spécialiste reconnu de l'incontinence urinaire, et en particulier de l'hyperactivité vésicale, le Pr Philippe Grise, urologue au CHU de Rouen, estime que "14% à 16% de la population générale souffre de cette forme d'incontinence".

L'hyperactivité vésicale est un trouble du fonctionnement de l'appareil urinaire qui se manifeste par plusieurs symptômes. "Le premier est la sensation urgente, l'envie très impérieuse d'uriner. Le deuxième correspond à ce que nous appelons la pollakiurie, autrement dit une fréquence élevée des mictions (fait de faire pipi), égale ou supérieure à 8 par 24 heures", indique Philippe Grise.

Une origine inconnue dans la plupart des cas
Parmi les causes connues de l'hyperactivité vésicale figurent les troubles neurologiques et certaines atteintes de la prostate. "Mais la majorité des cas n'ont pas de cause reconnue. Cependant, nous commençons à les identifier de mieux en mieux", précise l'urologue.

Trop souvent, les patients se murent dans le silence et n'osent en parler. "Les freins à la consultation sont importants. Seuls 20% à 30% des patients abordent ce sujet avec leur médecin. Il est essentiel de leur dire qu'il existe des solutions efficaces, adaptées au cas de chacun et de chacune", souligne Philippe Grise.

Des répercussions psychologiques et sociales
C'est d'autant plus important que l'hyperactivité vésicale engendre une altération de la qualité de vie à bien des niveaux. "Le retentissement psychologique de ces troubles est bien démontré. La nuit, par exemple, les réveils multiples provoqués par l'envie d'uriner altèrent le sommeil", explique l'urologue. "Il y a aussi des répercussions sociales. Certaines études ont montré que l'hyperactivité vésicale était corrélée à la fréquence des arrêts de travail", poursuit-il.

Un site pour lever le tabou
Pour Philippe Grise, il est également très important d'informer. L'objectif, c'est de lever les tabous qui entourent encore trop souvent l'incontinence urinaire et de favoriser le dialogue. Dans le cas de l'hyperactivité vésicale, un nouveau site internet www.dessolutionspourmavessie.fr entièrement dédié au grand public, est accessible en ligne. Il propose des témoignages de patients, des interviews d'experts, ainsi que des réponses aux principales idées reçues.

Source : Interview du Pr Philippe Grise, 15 mai 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blogs Experts

vignette-blog-expert2

Lire les blogs

Maladies-Examens

vignette-dossiers-info-sante

Consultez les dossiers

CHOISIR

Les professionnels du 3935 vous répondent

vignette-3935

En savoir plus

ECHANGER

Rencontres santé

vignette-rencontres-sante

Participez