Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'allongement des vacances de la Toussaint est positif pour la santé des enfants

Actualités santé

L'allongement des vacances de la Toussaint est positif pour la santé des enfants

[ Publié le 6 juillet 2012 ]

L'Académie nationale de médecine est satisfaite de l'augmentation des congés scolaires de la Toussaint. Mais ses membres estiment qu'il faut aller plus loin.

cartables

Deux pleines semaines de vacances à la Toussaint pour les écoliers, plutôt que 10 jours. L'annonce de cette décision, faite récemment par le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, réjouit les membres de l'Académie nationale de médecine. Selon eux, voilà qui "devrait permettre de lutter contre la fatigue, régulièrement exprimée par les élèves". Cette volonté répond à l'une des recommandations principales émises par l'Académie en 2010. "La santé de l'enfant doit en effet primer sur toute autre considération", insistent aujourd'hui ses représentants.

Revenir à 5 jours
Ils rappellent aussi quelques recommandations complémentaires comme la suppression de la semaine de quatre jours. A leurs yeux, ce rythme est un véritable "contresens biologique" pour l'enfant. "Faite pour les enseignants ou les parents d'élèves, afin de libérer le samedi et d'allonger le week-end, elle impose aux enfants une désynchronisation de leurs rythmes biologiques. Avec à la clé une rupture entraînant les lundis et mardis : fatigue, baisse de vigilance et difficultés d'apprentissage.

Alléger les journées
Les Sages recommandent également de renoncer aux horaires conventionnels des journées scolaires. "Sans remettre en cause le temps de présence des enfants à l'école, il faudrait se donner les moyens d'améliorer à la fois la santé de nos enfants et leur niveau de performance dans le classement européen. Et ce, sur le modèle de nos voisins". En effet, selon les Académiciens, "la plupart des écoliers européens affichent de bonnes performances scolaires en travaillant en majorité cinq jours d'affilée, ou 4 jours et demi. En échange, ils ont une journée allégée mais des grandes vacances plus courtes".

Enfin l'Académie demande la création d'un "observatoire des rythmes de l'enfant". "C'est le seul moyen d'évaluer les aménagements du temps scolaire et d'adapter, en conséquence, les propositions et les mesures éventuelles aux réels besoins en matière de santé et donc de qualité de vie de l'enfant", affirment les membres.

Aller plus loin : consultez l'intégralité du rapport Aménagement du temps scolaire et santé de l'enfant, des Pr Yvan Touitou et Pierre Bégué.

Source : Académie nationale de médecine, 3 juillet 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

La bonne vieille méthode

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

prisedenote-memoire-20082015