Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sièges auto : à chaque poids correspond un dispositif

Actualités santé

Sièges auto : à chaque poids correspond un dispositif

[ Publié le 25 juin 2012 ]

Les grands départs en vacances approchent, c’est le moment de vérifier que l’on possède le bon dispositif de retenue, ou siège auto, pour assurer la protection de son enfant en cas de choc ou d’accident. Tout est une question de poids.

siege-auto-enfant_priorite_sante_mutualiste

Siège, rehausseur ou simplement ceinture, pas facile de savoir quel système adopter en voiture. A la veille des vacances d’été, la Commission de sécurité des consommateurs (CSC) vous fait un petit rappel réglementaire et pratique en la matière.

135 euros d’amende en cas de mauvais équipement
Lors d'un choc à 50 km/h, un enfant de 30 kg devient un projectile d'une tonne! Il est donc essentiel, sous peine de mettre sa sécurité en jeu, qu'il soit assis sur un dispositif parfaitement adapté à sa morphologie. Sans oublier que si vous faites le mauvais choix, vous risquez une amende de catégorie 4, soit 135 euros.

Un siège auto récent et aux normes
Avant d'acheter le dispositif adéquat, il faut vérifier que la ceinture de sécurité du véhicule est suffisamment longue pour le fixer correctement. Veillez surtout à bien attacher toutes les sangles aux points d'ancrage des ceintures.

La CSC conseille aussi de ne pas "utiliser de dispositifs anciens (antérieurs notamment à 1985) car les sangles peuvent avoir vieilli, d'où un risque de rupture en cas de choc. Ils n'intègrent pas non plus les dernières améliorations techniques en matière de sécurité".

Le bébé est très sensible aux chocs
Si l’enfant pèse moins de 13 kg, le siège auto "premier âge", comme un siège "coque", est le plus adapté. Il maintiendra bébé dans une posture semi-couchée, "dos à la route". Ce type de siège peut être utilisé à l'avant comme à l'arrière du véhicule.

Cette position est très importante car les premiers mois, "la tête pèse très lourd par rapport au corps et le cou est extrêmement fragile", explique la Sécurité routière sur son site Internet. "En position classique "face à la route", un simple coup de frein brutal peut avoir des effets désastreux. Les tensions qui s'exercent alors sur le cou risquent de provoquer des dégâts sur les cervicales".

Le dispositif de maintien est nécessaire jusqu’à 10 ans
A partir de  9kg et jusqu’à 18 kg, la taille de l’enfant ne lui permet plus de rester dos à la route. Le siège "baquet" prend le relais. Doté d'un harnais, il est équipé d'un système de sangles qui maintiennent le petit fermement.

Entre 15 et 36 kg, place au rehausseur qui permettra au jeune de rester à la bonne hauteur pour être protégé par la ceinture de sécurité.

Au-delà de 36 kg (généralement à partir de 10 ans), votre enfant pourra enfin utiliser la ceinture seule. Comme un grand.

Source : CSC, site consulté le 11 juin 2012, Sécurité routière, ministère de l'Intérieur, site consulté le 11 juin 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER