Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Prévenir les accidents vasculaires cérébraux à distance

Actualités santé

Prévenir les accidents vasculaires cérébraux à distance

[ Publié le 21 juin 2012 ]

Moins de médecins, plus de télémédecine ! Cardiologue dans la Haute-Vienne, le Dr Patrick Dary a mis en place une solution innovante pour contrôler à distance la pression artérielle de ses patients et détecter d'éventuels troubles du rythme cardiaque. Objectif : prévenir les accidents vasculaires cérébraux.

prevention-avc-tele-medecine_priorite_sante_mutualiste

Chaque année, dans le monde, 3 millions de personnes sont victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Ce qui représente tout de même, un AVC toutes les 12 secondes. Au total, entre 20 et 30% de ces accidents sont dus à la fibrillation auriculaire (FA), qui est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent.

Un nouveau système de télésurveillance
Le Dr Patrick Dary (photo ci-contre) a présenté son nouveau système de télésurveillance lors d'une conférence de presse à Paris, dans le cadre du programme "One mission, one million : au cœur de l'AVC". Lancée en 2011 dans 36 pays, cette initiative récompense des actions de sensibilisation à la FA. Ainsi, Myrtille Chartuss a remporté une bourse. Avec le cardiologue Jean-Jacques Mourad, elle a réalisé un film court pour informer le grand public sur la fibrillation auriculaire et le sensibiliser à la prévention.

Des premiers résultats concluants
Grâce à la bourse de 60.000 euros qui lui a été attribuée, le Dr Patrick Dary, lui, a pu financer un programme de télécardiologie. Sa première étude doit "évaluer la faisabilité du suivi, en télémédecine, de la pression artérielle de 100 patients hypertendus" mais non stabilisés. Les patients se sont vus confier un auto-tensiomètre, appareil avec lequel ils devaient mesurer leur tension 6 fois par jour, pendant 16 jours.  "Le suivi s'est effectué en 3 phases : inclusion, observation, traitement".


Ses premiers résultats paraissent particulièrement évocateurs : "La baisse de tension que nous avons observée a été de 19mm pour la tension systolique et de 8mm pour la diastolique. C'est considérable. Les autorités de santé estiment qu'une diminution de 5mm de la tension systolique permet de réduire d'un tiers l'incidence des AVC", explique le médecin. Au total d'ici juillet 2012, près de 600 patients participeront à ce travail.

Visionner la vidéo de Myrtille Chartuss en cliquant sur www.dailymotion.com/video/xnl887_mon-coeur-bat-la-chamade-francais_news.

Source : Interview du Dr Patrick Dary, 29 mai 2012

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER