Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pour être en forme : allier bonne alimentation et pratique sportive modérée

Actualités santé

Pour être en forme : allier bonne alimentation et pratique sportive modérée

[ Publié le 19 juin 2012 ]

Avec l’été et le soleil, c’est le moment de se remettre au sport pour retrouver la forme. Mais attention, la santé passe aussi par l’assiette. Conseils et témoignage.

alimentation-forme-sport_priorite_sante_mutualiste

Et si vous profitiez de l'été pour retrouver la forme et les formes ? Le nutritionniste Denis Riché, qui accompagne des athlètes de haut niveau depuis 20 ans, est très insistant : "Ce qui est important, c'est d'avoir une démarche structurée".

Des blessures aux origines physiologiques
"Le sportif de haut niveau est un modèle expérimental de premier ordre", explique l’enseignant pour le diplôme universitaire "Exercice entraînement nutrition micronutrition" (E2N2), à l'université d'Evry. Ainsi, avec le temps, "nous nous sommes rendus compte que le surmenage et autres blessures chroniques du sportif étaient souvent liés à des troubles immunitaires ou inflammatoires", indique Denis Riché. Le cycliste Mickaël Buffaz en est la parfaite illustration. Aujourd'hui âgé de 32 ans, il a retrouvé le chemin de la forme il y a 3 ans, après des années de galère. "Je souffrais de troubles digestifs et de diarrhées chroniques depuis très longtemps", témoigne-t-il.

Sur les conseils de Denis Riché, il a réalisé des examens biologiques qui ont révélé "un déséquilibre important de la flore intestinale. Elle était devenue comme une vraie passoire, laissant le champ libre à de mauvaises bactéries et des infections à répétition".

Bien manger et doser son effort
D'une manière générale, sportif ou non, "quand il y a chronicité (blessures, bobos à répétition, fatigue), il y a souvent un problème d'immunité sous-jacent", reprend Denis Riché. "Il convient alors d'apporter des éléments qui vont relancer cette immunité".

Ces derniers se trouvent bien souvent dans l'assiette. C'est le cas des fruits et légumes, des glucides, des poissons gras, ainsi que des huiles d'olive et de colza. Et si les changements dans l'assiette ne suffisent pas, il est conseillé de consulter son médecin traitant.

Sur le plan de l'activité physique, "votre programme de remise en forme doit être applicable", poursuit Denis Riché. Inutile donc, de viser la lune si vous êtes sûr de ne pouvoir l'atteindre.

Ouvrez votre agenda sur une semaine-type et cochez les 2 ou 3 moments où vous pouvez prendre rendez-vous avec vous-même. Quant à l'intensité de l'effort, adaptez-la à vos possibilités. "L'activité sportive doit vous permettre de parler, mais pas de chanter. C'est un niveau d'activité optimal qui permet de faire davantage que brûler des calories pendant l'effort."

Source : Interview de Denis Riché, 9 mai 2012, Interview de Michal Buffaz, 12 mai 2012 - Institut européen de diététique et de micronutrition (IEDM)

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER