Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Interruption volontaire de grossesse : les démarches à effectuer

Actualités santé

Interruption volontaire de grossesse : les démarches à effectuer

[ Publié le 1 juin 2012 ]

Une interruption volontaire de grossesse (IVG) est un acte médical rigoureusement encadré, réalisé sous le contrôle d'un médecin. Quelle démarche effectuer si vous désirez interrompre votre grossesse ? Les précisions du Dr Françoise Aspeele, responsable du centre d'IVG au CHU d'Angers.

ivg-demarches_priorite_sante_mutualiste

Plus de 200.000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont réalisées chaque année, en France. Responsable du centre d'IVG du CHU d'Angers, le Dr Françoise Aspeele détaille les différentes étapes de la prise en charge.

Une équipe médicale
Concrètement, une femme qui a décidé de recourir à une IVG prend contact avec le centre. "Dans un premier temps, elle sera reçue pour une consultation pré-IVG. Celle-ci sera assurée par un médecin généraliste. Il lui expliquera les différentes techniques d'IVG, l'interrogera sur ses antécédents médicaux et fixera la date de l'intervention." Le centre dispose, par ailleurs, de conseillères conjugales et de psychologues, disponibles pour écouter et échanger.

Deux techniques selon les cas
Il existe deux techniques différentes. La première repose sur l'administration d'un médicament. "Elle ne peut être pratiquée que durant les six premières semaines de gestation. Au-delà, nous sommes obligés de recourir à la méthode dite d'aspiration", précise le Dr Aspeele. "Celle-ci peut se réaliser sous anesthésie locale ou générale. C'est à la femme de choisir le type d'anesthésie qu'elle désire".

Une fois l'IVG réalisée, il est nécessaire d'attendre deux semaines pour une visite de contrôle.

Source : Interview du Dr Françoise Aspeele, 24 mai 2012

(Destination santé ©)

Mot-clef : Avortement

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER